La Société ivoirienne de banque devient la 41e valeur à la BRVM

Par Jeune Afrique

La Société ivoirienne de banque compte une cinquantaine d'agences en Côte d'Ivoire. © www.sib.ci

La banque ivoirienne aux 54 agences et 700 collaborateurs, filiale du marocain Attijariwafa Bank, a fait son entrée sur la place boursière ouest-africaine, quatre mois après avoir lancé une offre publique de vente.

Jeudi, la Société ivoirienne de banque (SIB), l’un des cinq premiers établissements bancaires du pays, a fait ses débuts à la Bourse régionale des valeurs mobilières, basée à Abidjan, comme s’y était engagé son actionnaire majoritaire, le marocain Attijariwafa, après le rachat de l’essentiel des parts de l’État ivoirien mi-2015.

En juillet dernier, la SIB avait à cet effet lancé une offre publique de vente sur 2 millions d’actions (20 % du capital) qui avait été très largement plébiscitée, avec plus de 60 milliards de F CFA (91,4 millions d’euros) de souscriptions pour 26 milliards de F CFA d’actions proposées.

Bon accueil

Durant la journée du 27 octobre, 350 actions de la SIB ont été échangées, pour une valeur de 5,3 millions de F CFA. Le titre a atteint 16 175 F CFA en clôture de séance, contre 14 000 F CFA à l’introduction.

En juin 2015, l’État ivoirien a officiellement cédé 39 % sur un total de 49 % de sa participation dans la SIB au groupe marocain Attijariwafa Bank, dans le cadre de sa politique de privatisation.

Attijariwafa s’engageait alors à introduire en Bourse 12 % du capital de la SIB et à en céder 3 % au personnel de la Banque dans un délai maximum de deux ans. L’État de Côte d’Ivoire reste détenteur de 5 % du capital.

La SIB a vu son total bilan augmenter de +49,5 % à 747 milliards de F CFA (1,1 milliard d’euros) en 2015. Sur la même période, le total des crédits a progressé de +46,3 % à 509,6 milliards de F CFA (776,8 millions d’euros) et le total des dépôts de +35,5 % à 546 milliards de F CFA (832,6 millions d’euros).

La SIB est la quatrième banque commerciale ivoirienne à rejoindre la BRVM, aux côtés des filiales des français BNP Paribas (BICICI) et Société générale (SGBCI) et du marocain BMCE-Bank of Africa. Au total, le compartiment finance de la BRVM compte 11 établissements, après l’arrivée cette année de Bank of Africa Mali et de la SIB.