Cap sur Dubaï pour l’e-commerçant Jumia

Par Jeune Afrique

Dans un entrepôt de Jumia, à Ikeja, au nord de Lagos, le 10 juin 2016. © Akintunde Akinleye/REUTERS

Selon les informations de Jeune Afrique, l’e-commerçant panafricain, qui vient de boucler un premier semestre 2016 marqué par une très forte décroissance de son chiffre d’affaires en euros, va accélérer son implantation dans les Émirats.

L’e-commerçant panafricain Jumia, qui dispose déjà d’un entrepôt à Dubaï, va y ouvrir un bureau de représentation permanent où quelques-uns de ses 150 salariés parisiens, qui interviennent en support des 2 000 à 3 000 collaborateurs africains du groupe, feront des navettes, selon les informations de Jeune Afrique.

En interne, on confirme le mouvement vers Dubaï qui est justifié par deux raisons au moins : d’abord une demande des actionnaires de Jumia, au premier chef du groupe de télécommunications sud-africain MTN – majoritaire depuis 2015 après être entré au capital en 2013 ; logistique ensuite, puisque cette ouverture rapproche la marque du siège régional du géant sud-coréen Samsung dont Jumia distribue les téléphones en Afrique.

Un projet de rapprochement

Une autre source confirme « un premier semestre compliqué rapporté en euros, mais les marchés de Jumia continuent de croître en monnaies locales ».

Le groupe s’apprête par ailleurs à annoncer un rapprochement avec Facebook et Criteo, le français devenu un acteur mondial du ciblage publicitaire personnalisé sur internet.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici