Fermer

RD Congo : une vingtaine de morts dans des affrontements entre Pygmées et Bantous

Par Jeune Afrique avec AFP

Des Pygmées s'apprêtent à partir à la chasse dans la région d'Epulu, au Congo, le 18 mars 2010. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Après trois jours d'affrontements entre Pygmées et Bantou, le sud-est de la République démocratique du Congo compte ses morts. Selon Kalunga Mawazo, élu de Kabalo, une localité de la région, on dénombre pas moins de vingt personnes tuées dans ces combats.

Tout est parti d’une querelle en apparence anodine, pour se conclure en un bain de sang. Selon un prêtre catholique de ce diocèse de la province du Tanganyika, dans le nord du Katanga, Pygmées et Bantous qui habitent la région sont entrés en conflit au sujet d’une récolte de chenilles. En enflant, la polémique a semé la discorde entre les deux groupes, qui ont fini par s’affronter violemment trois jours durant, puisque le bilan des combats fait état de 20 morts selon Kalunga Mawazo.

Parmi les victimes, on compte seize Pygmées et quatre Bantous de l’ethnie luba. Les deux groupes s’affrontaient car les Pygmées doivent traditionnellement verser une redevance coutumière sur leurs récoltes aux Bantous. Mais les Pygmées, estimant désormais jouir des mêmes droits comme citoyens, ne veulent plus s’acquitter de cette taxe illégale. C’est dans ce contexte que deux Luba qui exigeaient paiement ont été tués par flèche.

Tensions répétées entre les deux ethnies

C’est lors des vagues de rétorsion que deux autres Luba ont été tués et 16 cadavres de Pygmées ont été découverts, a ajouté le prêtre catholique. « La tension est vive à Kabalo, nous y avons dépêché une équipe et des renforts pour rétablir l’ordre public », a pour sa part déclaré le gouverneur du Tanganyika, Ngoy Kitangala, sans confirmer le bilan. Début septembre, les autorités locales avaient fait état de la reprise des hostilités entre les deux ethnies.

Depuis 2013, la région du nord du Katanga – une région grande comme l’Espagne et morcelée en 2015 en quatre provinces dont le Tanganyika – est le théâtre de nombreux affrontements entre Bantous de l’ethnie luba et Pygmées de l’ethnie twa.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici