Fermer

Cauris Management renforce son conseil d’administration

Noël Yawo Eklo est le directeur général de Cauris Management. © Cauris

Cauris Management a tenu cette semaine à Lomé une assemblée générale consacrant la séparation des fonctions de président du conseil d’administration et de directeur général. Trois décideurs rejoignent le conseil d'administration du capital-investisseur ouest-africain.

Sur proposition de l’équipe dirigée depuis 2002 par Noël Yawo Eklo, le capital-investisseur Cauris Management passe désormais d’un mode de gouvernance avec un président directeur général (PDG) à un nouveau mode avec respectivement un président du conseil d’administration (PCA) et un directeur général (DG).

L’assemblée générale du 10 octobre, à Lomé, a approuvé la nomination de trois nouveaux administrateurs, Paul Derreumaux, fondateur et ancien PDG du groupe BOA (Bank of Africa),  Géraldine Mermoux, co-fondatrice du groupe Finactu, société de conseils en assurances et Amadou Raimi, ancien président de Deloitte France et vice-Président de Deloitte monde. Ce dernier devrait prendre la présidence du nouveau conseil d’administration.

Ce changement de gouvernance et ce renforcement des équipes interviennent un après l’importante hémorragie connue par Cauris, fin 2015, avec le départ de deux de ses poids lourds Vissého Thierry Gnassounou et Jean-Marc Savi de Tové, qui ont lancé le gestionnaire de fonds Adiwalé Partners.

L’équipe opérationnelle a été renforcée avec notamment l’arrivée en mai dernier de Mamadou Kouyaté, ancien de Deloitte nommé directeur des investissements de Cauris à Abidjan, et féminisée avec le recrutement en septembre d’Anna Traoré, ancienne consultante au sein du cabinet de conseil en stratégie et management Performances Group. La direction opérationnelle du capital-investisseur reste assurée par Noël Yawo Eklo, en tant que directeur général.

Track record

« En 20 ans d’existence, nous avons réalisé un travail remarquable sur les PME des pays de l’UEMOA avec un track record exceptionnel de 47 investissements, 38 sorties réussies, en passant d’un fonds sous gestion de 5 milliards F CFA à trois fonds pour un total de 55 milliards F CFA », souligne depuis Lomé Schola Laban, directeur d’investissement chez Cauris Management.

Le groupe souhaite poursuivre sa stratégie d’investissement dans les PME/PMI sous-régionales à fort potentiel et aussi dans les start-up. « Soutenir les promoteurs sérieux et développer le secteur privé de l’UEMOA est inscrit dans l’ADN de Cauris », rappelle Schola Laban.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici