Fermer

Maroc : Abdelilah Benkirane est reconduit à la tête du gouvernement

Abdelilah Benkirane, chef du PJD, a été reconduit comme chef du gouvernement le 10 octobre 2016. © Abdeljalil Bounhar/AP/SIPA

Sans surprise, le chef du PJD, vainqueur des législatives du 7 octobre, a été reconduit comme chef du gouvernement. Prochaine étape : formation de son équipe ministérielle.

Le roi du Maroc a reçu, ce lundi 10 octobre, le secrétaire général du parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, et l’a nommé chef du gouvernement.

Selon l’article 47 de la Constitution, le roi nomme le chef du gouvernement au sein du parti politique arrivé premier aux élections.

Grand gagnant des législatives du 7 octobre, le chef du parti islamiste devra mener des consultations avec d’autres partis politiques ayant accédé au Parlement en vue de créer sa majorité et de proposer au roi une liste de ministres pour validation.

Calendrier serré

Théoriquement, la composition de la majorité parlementaire doit être annoncée avant l’ouverture de la session d’automne du Parlement vendredi 14 octobre. La Constitution n’a pas prévu de date limite pour la création d’un nouveau gouvernement, mais celle-ci devra intervenir dans les semaines qui viennent pour éviter les situations de blocage institutionnel et pour permettre au projet de loi de Finances 2017 d’être adoptée fin décembre.

Après 5 ans au pouvoir et un bilan gouvernemental en demi-teinte, Benkirane a réussi le tour de force de rester chef de gouvernement. Mais une phase difficile s’ouvre devant lui : celle de la composition de son équipe ministérielle avec les partis qui voudront faire partie de sa coalition.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici