Fermer

Au sommaire des pages éco cette semaine : Sifca, futur champion africain de l’agroalimentaire ?

Par Jeune Afrique

Ouverture JA éco numéro 2909. © JA

Récemment promu à la tête de Sifca avec Pierre Billon, Alassane Doumbia entend bien faire de la société ivoirienne un leader agro-industriel sur le continent africain. Et ce, en dépit de pertes dans l’hévéa et le palmier à huile. "Jeune Afrique" fait le point dans son nouveau numéro (n°2909), en kiosque du 9 au 15 octobre.

Pour son nouveau président Alassane Doumbia, « Sifca reste solide ». Malgré la baisse des cours, le groupe ivoirien se voit devenir un champion africain de l’agroalimentaire. C’est en tout cas l’ambition que porte le nouveau patron, qui forme désormais un binôme au sommet avec Pierre Billon. Les deux héritiers des familles actionnaires regardent, selon lui, dans la même direction. Dans sa nouvelle édition n°2909, en kiosque du 9 au 15 octobre, et disponible en ligne ici, Jeune Afrique est parti à sa rencontre.

Dans la section Entreprises et marchés, le Cerdi, un centre universitaire français, recevait Alassane Ouattara pour ses 40 ans. Spécialisé dans les politiques de développement, il a vu passer sur ses bancs nombre de hauts fonctionnaires africains.

De son côté, Orange souhaite accroître son contrôle sur sa filiale en Tunisie, au cœur d’un imbroglio juridique depuis le renversement de Ben Ali. Stéphane Richard, le PDG de l’opérateur français, a menacé le 9 septembre dernier de quitter le pays.

En Décideurs cette semaine, le portrait du Rwandais Donald Kaberuka. L’ex-patron de la Banque africaine de développement (BAD) ne manque pas de sollicitations, que ce soit pour la présidence de l’Union africaine ou pour le projet d’électrification de l’Afrique par Jean-Louis Borloo. Mais pour l’heure, celui qui fut ministre des Finances de son pays pendant près de dix ans continue de dispenser ses conseils aux institutions comme aux entreprises.

Enfin, dans les Indiscrets, les dirigeants du Port de Cotonou bouclent une opération séduction en Europe. Consultant spécialiste de l’Afrique et romancier, Vincent Crouzet revient sur le volet judiciaire de l’affaire UraMin dans un nouveau roman à paraître.

Mais aussi, une nouvelle compagnie tunisienne de cargo est en piste. Et l’Ivoirien Jean-Marc Anga a finalement été reconduit pour deux ans à la tête de l’Organisation internationale du cacao (ICOO) face au retrait de tous ses concurrents.

Dossier JA éco 2909

Jeune Afrique propose également dans ce nouveau numéro un Dossier sur la crise du secteur de la distribution automobile. Les deux poids lourds du secteur sur le continent africain, CFAO et Tractafric Motors, enregistrent une baisse significative de leurs ventes. Face à la crise, ils élaborent des plans d’économie. Sans toutefois paniquer : la concurrence reste limitée.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici