Fermer

L’AFD investit 1,7 million d’euros dans les incubateurs de start-up en Afrique

Aphrodice Mutangana, patron du groupe rwandais Foyo, qui a développé l'application mobile m-Health, au kLab, l'incubateur de Kigali. © DESIRE GARCIA/MAX PPP

L’Agence française de développement (AFD) et l’incubateur Bond’Innov, basé à Bondy (banlieue de Paris) et spécialisé dans les pays du Sud, ont signé jeudi une convention pour le lancement d’une plateforme d’accompagnement des incubateurs de start-up en Afrique.

L’Agence française de développement (AFD) investit dans les incubateurs de start-up sur le continent africain. L’AFD a accepté ce 6 jeudi octobre de financer à hauteur de 1,7 million d’euros le programme Afrique Innovation.

Ce dernier consiste dans la mise en place d’une plateforme web ouverte à tous, Afric’innov (dont une version est déjà en ligne), qui ambitionne d’être à la fois le média de référence de l’innovation en Afrique francophone et un système d’information et de ressources en ligne pour les structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat.

Le financement initial fait souvent défaut aux entrepreneurs. Aussi, le second objectif du programme vise à soutenir les porteurs de projets eux-mêmes en testant différents dispositifs de financement de ces start-up dans leur phase de lancement.

Une vingtaine de structures

« Une vingtaine de structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat de différents pays d’Afrique francophone devraient être impactées à la fin du programme », explique Aude Flogny, directrice adjointe des opérations de l’AFD, dans un communiqué.

Bond’Innov, un incubateur de start-up tourné vers les pays du Sud, est l’un des pilotes du programme Afrique Innovation. Y sont également associé Croissance des technologies de l’information et de la communication (CTIC), un incubateur et une association spécialisée dans les nouvelles technologies basé à Dakar, et le Centre incubateur des PME au Niger (Cipmen). Situé à Bondy, en Seine-Saint-Denis, Bond’Innov dépend de l’association Bondy Innovation. L’incubateur, situé en banlieue parisienne, a par exemple accompagné Jwebi, un site collaboratif d’envoi de colis entre la France et l’Afrique.

Cinq structures françaises seront impliquées dans le suivi du programme : l’AFD, l’opérateur de téléphonie Orange, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), la Fondation franco-africaine pour la croissance (Africa-France), puis l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à compter de janvier 2017.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici