Fermer

Nouvelle sortie de Cauris Management en Côte d’Ivoire

Vue de la baie de Cocody, à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Le 11 mars 2016. © Jacques Torregano pour Jeune Afrique

Le capital-investisseur ouest-africain a réalisé une nouvelle sortie d'investissement, en Côte d'Ivoire.

L’information qui circulait depuis plusieurs semaines maintenant dans la sphère financière ouest-africaine a enfin été officialisée. Cauris Management cède sa participation dans Bridge Bank Group Côte d’Ivoire.

Le capital-investisseur ouest-africain dirigé par Noël Yawo Eklo, présent à Lomé et à Abidjan, avait investit 1 milliard de F CFA (1,52 million d’euros) dans cet établissement bancaire, en deux temps : 600 millions de F CFA en 2008 et 400 millions en 2010, acquérant ainsi 11,76 % du capital de la filiale de Teyliom Group, le holding du tycoon sénégalais Yerim Sow.

Cauris cède sa participation à Bridge Group West Africa. Cette société, qui compte parmi ses actionnaires le capital-investisseur AfricInvest, est une filiale de Teyliom Finance, bras armé dans le secteur bancaire du groupe de Yerim Sow  – qui est également actionnaire de la Banque nationale de développement économique (BNDE) au Sénégal.

Rentabilité

Le montant de cette cession n’a pas été communiqué par Cauris Management. Selon les informations de Jeune Afrique, le capital-investisseur a récolté environ trois fois sa mise initiale, pour un taux de rendement interne (TRI, l’indice de rentabilité annuelle des investissements) légèrement supérieur à 20 %.

Bridge Group West Africa voit sa participation dans Bridge Bank Group Côte d’Ivoire passer à près de 93 %, le reliquat revenant à la banque africaine de développement (BOAD – 3,5 %) et à divers actionnaires individuels.

L’investisseur ouest-africain estime avoir rempli sa feuille de route et aidé Bridge Bank Group Côte d’Ivoire à devenir « un acteur viable et respecté du paysage bancaire ivoirien proposant des solutions innovantes aux PME locales tout en maintenant un niveau d’efficacité et de rigueur comparable aux acteurs internationaux », souligne Mamadou Kouyaté, directeur d’investissement en charge du bureau d’Abidjan de Cauris Management.

Le total de bilan de la banque ivoirienne est passé de 74,5 milliards de F CFA en 2010 à 219 milliards de F CFA fin 2015. À la fin de l’année dernière, son produit net bancaire était de 13,23 milliards e F CFA contre 5,9 milliards de F CFA en 2010. Son résultat net a atteint 2,82 milliards de F CFA en 2015, contre environ 500 millions de F CFA au tournant de la décennie.

Bridge Bank Groupe Côte d’Ivoire revendique une clientèle d’entreprises et de particuliers appartenant à « la classe moyenne et supérieure ». Fin 2015, l’établissement comptait environ 4 700 clients, pour une dizaine d’agences à Abidjan et environ 160 salariés.

Expansion

Depuis sa création en 1996, Cauris Management, à travers ses trois générations de fonds, a réalisé plus de 47 investissements et 38 sorties. Parmi les sociétés africaines accompagnées par l’investisseur figurent le groupe hôtelier Azalai, le groupe panafricain Bank Of Africa, le spécialiste togolais du butane Sodigaz, les Eaux minérales FIFA du Bénin et la société AWI (savons et huiles) en Côte d’Ivoire.

Le capital-investisseur, qui a connu une importante hémorragie fin 2015 avec le départ de Vissého Thierry Gnassounou et de Jean-Marc Savi de Tové, a récemment renforcé son équipe et s’apprête à valider une nouvelle stratégie de gouvernance.

Paul Derreumaux, fondateur du groupe Bank Of Africa (BOA) et le Béninois Amadou Raimi, ancien Président de Deloitte France devraient rejoindre incessamment le conseil d’Administration du capital-investisseur ouest-africain en tant qu’administrateur et président du conseil d’administration, respectivement.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici