Fermer

Canal + étend son offre TNT en RD Congo

Kinshasa. © Gwenn Dubourthoumieu pour J.A.

Après Lubumbashi en juillet dernier, le groupe français Canal +, spécialiste de la télévision payante, a lancé son offre TNT à Kinshasa, la capitale de la RD Congo.

Après Lubumbashi, deuxième ville de RD Congo, en juillet dernier, le groupe français Canal + déploie son offre de TNT payante, Easy TV, à Kinshasa, la capitale, le mercredi 6 octobre. L’abonnement mensuel est fixé à 8 000 F CFA (7 euros environ) par mois. Moins cher que son équivalent français (entre 20 euros et 50 euros), il cible principalement les classes moyennes.

Le bouquet Easy TV du groupe audiovisuel français propose l’accès à 30 chaînes dont A+, la chaîne panafricaine lancée en 2015 par Canal +, ou encore les chaînes internationales (France 24, TV5 Monde,..) ainsi que plusieurs chaînes congolaises : RTNC, RTVA, RTDV, Antenne A, B One.

À Kinshasa, comme à Lubumbashi, Easy TV est déployé via la société Telenum RDC, qui associe Canal + et la chaîne congolaise Antenne A. « Easy TV est un succès à Lubumbashi […], nos abonnés sont déjà dix fois plus nombreux que les foyers reliés au satellite », s’est félicitée Hélène Miasuekama Kiese, la directrice de Telenum RDC, dans un communiqué.

Concurrence de modèles

Après Kinshasa, Canal + vise prochainement le lancement d’Easy TV à Brazzaville, capitale de la République du Congo. Le groupe français y propose déjà cette offre à Pointe-Noire depuis février dernier. D’autres pays sont en ligne de mire, notamment la Côte d’Ivoire où un appel d’offres est en cours.

En Afrique, sur le marché de la TNT, Canal + doit affronter la concurrence de StarTimes, déjà présent en RD Congo (à Kinshasa) mais aussi à Madagascar, au Rwanda et en Guinée. Ce groupe chinois propose lui aux États africains des solutions clé en main qui prévoient le financement et les infrastructures pour la migration vers la TNT.

Pour faire face à cette concurrence, le groupe français mise sur la qualité qu’il juge supérieure de ses programmes et de son bouquet.

Canal + est présent dans 25 pays africains. Fin 2015, il comptait 3 millions de foyers africains équipés d’un décodeur Canal +, contre 300 000 en 2010, selon les chiffres indiqués par David Mignot, le patron Afrique de Canal+, dans une interview au quotidien français L’Opinion fin août 2016.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici