Fermer

Mort de Georges Balandier, grand spécialiste de l’Afrique

Par Jeune Afrique avec AFP

Georges Balandier, en 2003 à Paris. © Eric Feferberg/ AFP

Il était l'un des plus grands africanistes français. Le sociologue et anthropologue français Georges Balandier est mort à l'âge de 95 ans, a annoncé mercredi l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) où il a été directeur d'études.

Auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages, cet universitaire a inauguré au début des années 60 la chaire de sociologie africaine à la Sorbonne. Il a également créé le Centre d’études africaines au sein de l’EHESS.

Georges Balandier est notamment connu pour avoir forgé, avec le démographe Alfred Sauvy, le concept de « tiers-monde ». Son décès est survenu mercredi, selon les informations du journal Le Monde, dont il fut le collaborateur.

Hommage 

Plusieurs personnalités publiques ont salué sa mémoire. « Hommage à Georges Balandier. La France perd un grand chercheur qui a aidé plusieurs générations à penser les sociétés dans leurs complexités », a réagi la ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem.

Le sociologue Michel Wieviorka a pour sa part salué la disparition d’une « grande figure de la sociologie et des études africaines » :

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici