Fermer

RD Congo : Joseph Kabila n’a pas annoncé le report des élections, selon un démenti du gouvernement

Joseph Kabila, président de la RDC, le 30 juin 2016 à Kindu, dans l'est du pays. © John Bompengo/AP/SIPA

Le gouvernement congolais a démenti mardi l'information publiée par plusieurs médias selon laquelle le président Joseph Kabila aurait annoncé le report des élections lors de sa visite de travail en Tanzanie. Le gouvernement a également rappelé que le chef de l'État congolais n'a pas les prérogatives de convoquer les scrutins en RD Congo.

Lors de sa visite de travail à Dar es Salam, « le président Kabila a simplement déclaré qu’il veut que les élections à venir en RDC soient crédibles, qu’elles se tiennent avant décembre ou après, lorsqu’elles seront convoquées par l’organe habilité », a déclaré Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement congolais joint par téléphone.

Plus tôt dans l’après-midi, plusieurs médias ont affirmé que le président Kabila avait annoncé le report des élections en RDC, alors qu’il s’exprimait en swahili en marge d’un déplacement en Tanzanie.

Le dialogue politique se poursuit à Kinshasa

« Il n’est pas de la prérogative du chef de l’État de convoquer des élections en RDC », a rappelé le ministre. « Le président Kabila a aussi dit que la Commission électorale a démarré la révision du fichier électoral en vue de la tenue des élections apaisées » dans le pays, a ajouté Lambert Mende.

Un démenti qui intervient alors qu’à Kinshasa les dernières tractations se poursuivent pour la conclusion d’un accord politique à l’issue du dialogue en cours à la Cité de l’OUA. Des pourparlers qui sont boycottés par le « Rassemblement » de l’opposition, rangé derrière Étienne Tshisekedi, qui a ouvert mardi, de son côté, son conclave.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici