Fermer

Tunisie : Youssef Chahed annonce des mesures d’urgence après les dernières intempéries

Par Jeune Afrique

La pluie tant attendue a fait de nombreux dégâts en Tunisie durant le mois de septembre. © diego_torres/Pixabay/Crative Commons

En visite dans plusieurs délégations du gouvernorat de Monastir dimanche, le chef du gouvernement Youssef Chahed et Mohamed Salah Arfaoui, ministre de l'Équipement et de l'aménagement du territoire, ont constaté les dégâts causés par les dernières intempéries, avant d'annoncer des mesures prises pour venir en aide aux habitants sinistrés et réparer les infrastructures endommagées.

Évaluation des dégâts 

Les unités de protection civile, en coordination avec les structures régionales, sont intervenues en procédant au pompage des eaux, à l’élimination des déchets et à la protection des biens des habitants, a indiqué le ministère de l’Intérieur le 30 septembre via un communiqué. Elles ont également dû aider à l’évacuation de plusieurs personnes coincées par la montée des eaux.

« Une évaluation des dégâts subis par les maisons des familles sinistrées sera effectuée et l’État accomplira son devoir envers ces familles », a déclaré Youssef Chahed le 2 octobre d’après l’agence TAP.

Des commissions techniques du ministère de l’Équipement et de l’aménagement du territoire entameront une telle évaluation dès lundi 3 octobre et la réunion de la commission nationale des catastrophes naturelles est pour l’instant maintenue en continue. Ces commissions techniques, a précise le Premier ministre, devront également mettre en place un système de prévention, comprenant par exemple le curage des oueds.

Plusieurs projets d’infrastructure prévus dans le cadre du plan quinquennal de développement 2016-2020 devraient pas ailleurs débuter leurs travaux prochainement, a rappelé le chef du gouvernement, mais la priorité est donnée à la rénovation des routes, des pistes et des bâtiments abîmés par les précipitations.

Au moins deux morts 

Le 30 septembre, l’agence TAP avait fait état de deux morts suite aux inondations, à Monastir et à Mahdia. Plusieurs personnes ont dû être évacuées et attendent encore de pouvoir rejoindre leurs domiciles, inondés. D’où l’intervention immédiate de l’Union tunisienne de solidarité sociale (UTSS) pour fournir des matelas et des couvertures aux familles sinistrées, a indiqué Youssef Chahed.

Désespérément attendue depuis plusieurs mois, la pluie a finalement fait un retour en trombe ce mois-ci, prenant le pays de court.

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici