Fermer

Côte d’Ivoire : Serge Aurier jouera contre le Mali le 8 octobre, malgré sa condamnation

Serge Aurier a été condamné à deux mois de prison pour violence sur des policiers © Jacques Brinon/AP/Sipa

Condamné à deux mois de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Paris, Serge Aurier, le défenseur ivoirien du Paris Saint-Germain et de la Côte d’Ivoire, participera avec sa sélection à la rencontre face au Mali le 8 octobre.

Confrontée à la retraite internationale de Yaya Touré, la Côte d’Ivoire pourra compter sur la présence de Serge Aurier contre les Aigles du Mali, le 8 octobre prochain à Bouaké, en qualifications pour la Coupe du Monde 2018.

Selon plusieurs sources, Michel Dussuyer, qui apprécie le joueur et l’homme, a décidé de convoquer celui qui est un des cadres de la sélection ivoirienne. « Il sera là, c’est une certitude », a confié l’une d’elles. Le sélectionneur français des Éléphants, qui rendra public sa liste dans la journée de jeudi, n’a pas souhaité se priver du défenseur, malgré sa condamnation.

Condamnation pour violences sur un policier

Serge Aurier a été condamné lundi 26 septembre à deux mois de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Paris pour violences sur un policier commises le 30 mai dernier à Paris, à la sortie d’une boîte de nuit. Sa peine, aménageable, lui évitera d’aller en prison.

Le joueur a ainsi pu participer à la rencontre de Ligue des Champions  de mercredi soir, qui a vu le PSG s’imposer en Bulgarie face à Ludogorets Razgrad (3-1).

Le défenseur ivoirien, qui a également été condamné à payer 600 euros de dommages et intérêts et 1500 euros de frais de justice, a fait appel.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici