Côte d’Ivoire : un budget 2017 en hausse

Par - à Abidjan

Bruno Koné, Ministre de l'économie numérique et porte-parole du gouvernement ivoirien. © VINCENT FOURNIER/J.A.

Le gouvernement ivoirien réuni en conseil des ministres le 28 septembre autour du Président Alassane Ouattara a adopté un budget de l'État en hausse de 12%.

Le projet de budget 2017 présenté par les autorités ivoiriennes mercredi 28 septembre à Abidjan est estimé à 6501,4 milliards F CFA (9,9 milliards d’euros) en hausse de +12% par rapport à 2016 où le dernier rectificatif début septembre fixait le budget à 6 165 milliards F CFA. Il s’agit de la même progression que celle envisagée lors de la présentation du budget 2016.

“Le budget a été élaboré sur la base d’une croissance soutenue de +8,9% contre +8% en 2016”, a expliqué Bruno Koné, le porte parole du gouvernement.

Le projet de budget table sur une mobilisation des ressources intérieures de 5 248 milliards F CFA composées à 63,7% de ressources fiscales, d’emprunts sur les marchés monétaires et financiers pour 23,4%, de ressources non fiscales pour 2,6% et de recettes du trésor pour environ 10,3%.

Le déficit budgétaire projeté en 2016 est autour de 3,8% et devrait atteindre 3,4% en 2017, légèrement au-dessus de l’objectif de 3% du PIB que s’était fixé l’exécutif en octobre 2015.

Le taux d’imposition globale sera contenu à 16,8% et l’inflation à 1,5% en convergence avec les normes communautaires.

Le gouvernement prévoit des investissements de 2 216 milliards F CFA en 2017 contre 1 998 milliards F CFA en 2016. Les dépenses d’investissements passent de 10% en 2011 à environ 20% en 2017. Le gouvernement envisage de déposer le budget devant le parlement en octobre pour son entrée en vigueur au 1er janvier 2017.