Fermer

Côte d’Ivoire : un budget 2017 en hausse

Par - à Abidjan

Bruno Koné, Ministre de l'économie numérique et porte-parole du gouvernement ivoirien © VINCENT FOURNIER/J.A.

Le gouvernement ivoirien réuni en conseil des ministres le 28 septembre autour du Président Alassane Ouattara a adopté un budget de l'État en hausse de 12%.

Le projet de budget 2017 présenté par les autorités ivoiriennes mercredi 28 septembre à Abidjan est estimé à 6501,4 milliards F CFA (9,9 milliards d’euros) en hausse de +12% par rapport à 2016 où le dernier rectificatif début septembre fixait le budget à 6 165 milliards F CFA. Il s’agit de la même progression que celle envisagée lors de la présentation du budget 2016.

“Le budget a été élaboré sur la base d’une croissance soutenue de +8,9% contre +8% en 2016”, a expliqué Bruno Koné, le porte parole du gouvernement.

Le projet de budget table sur une mobilisation des ressources intérieures de 5 248 milliards F CFA composées à 63,7% de ressources fiscales, d’emprunts sur les marchés monétaires et financiers pour 23,4%, de ressources non fiscales pour 2,6% et de recettes du trésor pour environ 10,3%.

Le déficit budgétaire projeté en 2016 est autour de 3,8% et devrait atteindre 3,4% en 2017, légèrement au-dessus de l’objectif de 3% du PIB que s’était fixé l’exécutif en octobre 2015.

Le taux d’imposition globale sera contenu à 16,8% et l’inflation à 1,5% en convergence avec les normes communautaires.

Le gouvernement prévoit des investissements de 2 216 milliards F CFA en 2017 contre 1 998 milliards F CFA en 2016. Les dépenses d’investissements passent de 10% en 2011 à environ 20% en 2017. Le gouvernement envisage de déposer le budget devant le parlement en octobre pour son entrée en vigueur au 1er janvier 2017.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici