Bénin : Angélique Kidjo, diva engagée

Angélique Kidjo, chanteuse béninoise. © Corbis

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.

On ne la présente plus, on la surnomme. "Reine de la musique africaine" pour les uns, "diva africaine" pour les autres… À 54 ans, Angélique Kidjo est l’une des chanteuses du continent les plus connues au monde, qui remplit les salles à New York, où elle vit, Londres ou Sydney.

En près de trente-cinq ans de carrière, la Béninoise a sorti treize albums et remporté un Grammy Award, dans la catégorie "meilleur album contemporain de musique du monde", pour Djin Djin, en 2007. Dans son dernier opus, Eve, sorti en 2014, elle rend hommage aux femmes africaines, dont elle loue "la résilience et la beauté". Parallèlement, elle s’implique dans les activités de plusieurs organisations humanitaires ou de défense des droits de l’homme : ambassadrice de bonne volonté de l’Unicef depuis 2002, elle soutient aussi les ONG Oxfam et Amnesty International.

Depuis 2007, Angélique Kidjo est à la tête de sa propre fondation, Batonga, qui aide à la scolarisation des filles dans cinq pays africains (Bénin, Cameroun, Mali, Sierra Leone et Éthiopie).

Passez votre souris sur les boutons puis cliquez sur le nom des personnalités pour lire leurs portraits.
© Infographie : Elena Blum pour Jeune Afrique

Lire les autres articles du dossier

«50 femmes puissantes»

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici