Angola : Titica, chanteuse et icône des transgenres

Titica, chanteuse angolaise. © Bro

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.

Transsexuelle assumée sur un continent où l’homosexualité est parfois considérée comme un crime, l’Angolaise Titica – d’origine congolaise par son père – est bien plus qu’une star de kuduro (littéralement "cul dur" en portugais), cette musique devenue populaire dans le monde entier.

À 27 ans, Teca Miguel Garcia (de son nom d’homme) est devenue une icône pour les transgenres, qui voient en elle l’espoir de vivre leur identité sexuelle au grand jour. "Je ne pense pas que mes chansons pourront complètement changer les mentalités, a-t-elle confié à Jeune Afrique. Mais au moins sensibilisent-elles le public à nos souffrances… Il n’est pas normal que les gays ne puissent vivre normalement !"

Active pour sensibiliser son public au VIH, la chanteuse de Chao Chao est depuis 2013 ambassadrice de bonne volonté de l’Onusida.

Passez votre souris sur les boutons puis cliquez sur le nom des personnalités pour lire leurs portraits.
© Infographie : Elena Blum pour Jeune Afrique

Lire les autres articles du dossier

«50 femmes puissantes»

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici