Afrique du Sud : Winnie Mandela, pour le meilleur et pour le pire

Winnie Mandela : député. © Gianluigi Guercia/AFP

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.

Elle a mauvaise presse, et alors ? Winnie Madikizela-Mandela, 78 ans, s’en moque. Pendant les vingt-sept années de détention de son ex-mari (ils ont divorcé en 1996), elle a dû faire face au harcèlement du régime de l’apartheid, et cette expérience l’a blindée, au point qu’elle peut parfois paraître insensible.

Winnie a ainsi osé contester le testament de Nelson Mandela devant la justice sud-africaine, en octobre, pour tenter de récupérer la maison familiale de Qunu. Car dans ses dernières volontés, l’ancien président ne lui avait rien cédé de son patrimoine… Néanmoins, la détermination de cette battante continue de susciter l’admiration d’une grande partie des Sud-Africains.

Proche du peuple, le député du Congrès national africain (ANC), qui vit encore dans le quartier déshérité de Soweto, peut se permettre de critiquer vertement le président Jacob Zuma avant de se retrouver à sa droite lors des funérailles de "Madiba". En vertu de son passé, Winnie est presque inattaquable. Pour le meilleur et pour le pire.

Passez votre souris sur les boutons puis cliquez sur le nom des personnalités pour lire leurs portraits.
© Infographie : Elena Blum pour Jeune Afrique

Lire les autres articles du dossier

«50 femmes puissantes»