Fermer

CAN au Gabon : Ali Bongo Ondimba assure que les stades et le pays seront prêts

Par Jeune Afrique avec AFP

Ali Bongo Ondimba, président du Gabon. © Bruno Levy/J.A.

Malgré la situation politique tendue qui règne au Gabon après sa réélection et les heurts qui s'en sont suivis, Ali Bongo Ondimba a assuré samedi que le pays accueillerait bien la Coupe d'Afrique des Nations du 14 janvier au 5 février 2017.

Si le Gabon accueille déjà chaque année la Tropicale Amissa Bongo, l’une des plus grandes courses cyclistes du continent, le pays s’apprête à vivre un autre moment fort du sport continental. Libreville a en effet été désignée organisatrice de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de foot, qui se tiendra du 14 janvier au 5 février prochain.

Le Maroc un instant envisagé en plan B

Mais depuis les dernières semaines chaotiques qu’a vécu le pays, entre manifestations, interventions policières musclées et résultats de la présidentielle aussi opaques que contestés, le grand patron de la CAF Issa Hayatou avait discrètement envisagé un plan B auprès du Maroc, au cas où la situation dégénérerait au Gabon.

Inenvisageable pour le président réélu Ali Bongo Ondimba, qui s’est exprimé sur le sujet samedi sur la chaîne Gabon Télévision : « À l’heure où nous parlons, il n’y a pas de raisons pour que cette coupe ne se tienne pas chez nous. Les stades seront prêts et nous aurons de beaux matches. »

Tirage au sort à Libreville le 19 octobre prochain

Ali Bongo Ondimba s’exprimait alors que la Cour constitutionnelle venait de valider sa réélection en rejetant la requête de son rival Jean Ping après un mois de crise postélectorale très tendue. Un pic de violence avait été atteint le 31 août après la première proclamation de la victoire d’Ali Bongo par la commission électorale, avec des émeutes, des morts et des arrestations par centaines.

Le tirage au sort de la CAN-2017 est prévu à Libreville le 19 octobre prochain. Les 16 équipes qualifiées disputeront les rencontres de poule dans quatre villes : Libreville, Franceville (sud-est), Port-Gentil (ouest) et Oyem (nord) près du Cameroun.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici