Fermer

Libye : 19 morts dans de nouveaux combats à Syrte

Par Jeune Afrique avec AFP

Un combattant loyaliste en embuscade à Syrte, le 22 septembre 2016. © Manu Brabo/AP/SIPA

Neuf soldats progouvernementaux et dix jihadistes ont été tués jeudi dans des combats à Syrte, le bastion du groupe État islamique (EI) en Libye, que tente de reprendre depuis quatre mois le gouvernement d'union nationale (GNA), selon des sources médicales et militaires.

« Nos forces progressent vers les derniers retranchements de l’EI dans le seul quartier de Syrte encore contrôlé par les jihadistes », a indiqué le centre de presse des forces loyalistes.

Voitures piégées 

Les soldats ont réussi à neutraliser trois voitures piégées, conduites par des jihadistes, avant qu’elles ne les atteignent.

Selon la page Facebook de l’hôpital de Misrata, neuf soldats des forces pro-GNA ont été tués et 40 blessés, tandis qu’au moins dix jihadistes de l’EI ont été tués, ont indiqué des sources militaires progouvernementales.

À la faveur d’une vaste offensive lancée le 12 mai, les troupes loyales ont reconquis la majeure partie de la ville située à 450 km à l’est de Tripoli. Les combats ont fait depuis plus de 450 morts et quelque 2 500 blessés en leur sein. Le bilan des morts dans les rangs des combattants de l’EI à Syrte reste inconnu.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici