Fermer

Beauté : rencontre avec Jackie Mgido, ambassadrice de Beauty Color Africa

Jackie Mgido, make-up artist zimbabwéenne. © Vault Cosmetics

Rencontre avec Jackie Mgido, maquilleuse professionnelle zimbabwéenne, fondatrice de la marque Vault Cosmetics, et nouvelle ambassadrice de Beauty Color Africa.

La rédaction d’Into The Chic a rencontré la make-up artist zimbabwéenne, Jackie Mgido, à l’occasion de sa nomination en tant que brand ambassador du nouveau salon international dédié au marché de la cosmétique et de la beauté en Afrique, Beauty Color Africa, qui se tiendra du 11 au 13 novembre à Abidjan.

C’est à l’Hôtel Marriott Rive Gauche à Paris que la star des pinceaux biseautés, reconnue outre-Atlantique, a accueilli blogueuses et journalistes, le 17 septembre dernier.

Elle a fait sensation dans un total look noir, flanquée de talons de 12 et d’une cascade de boucles vénitiennes. Nous en avons profité pour échanger quelques mots avec cette maquilleuse et entrepreneuse, qui nous a parlé de sa marque de maquillage, Vault Cosmetics, de son implication pour l’Afrique et son amour pour la beauté ébène.

Into The Chic : Un mot sur votre rôle en tant qu’ambassadrice du salon Beauty Color Africa ?

Jackie Mgido : Dans la mesure où je suis maquilleuse professionnelle et que j’officie en Afrique, Beauty Color Africa m’a contactée pour que je représente le projet en Afrique. BCA était intéressé par mon profil et mon parcours : une Africaine, originaire du Zimbabwe, reconnue à Hollywood, ayant lancé sa propre marque de maquillage… Quoi de mieux qu’une ambassadrice qui est la fois experte en maquillage, et aussi à la tête d’une ligne de make-up spécifiquement réservée aux femmes, d’Afrique et d’ailleurs, aux carnations de peaux différentes !

Vous avez maquillé des stars, de Jamie Foxx à John Legend : comment en êtes-vous arrivée là ?

J’ai quitté l’Afrique pour les États-Unis, et exercer dans un milieu complètement différent. Puis, j’ai eu envie de rendre ma vie plus belle, alors j’ai changé de carrière une fois là-bas, en intégrant une école d’effets spéciaux. J’ai décroché mon premier boulot pour la télévision, et c’est de cette manière que ça a commencé ! J’étais la seule make-up artist africaine à Hollywood ! J’ai donc eu l’opportunité de maquiller Jamie Foxx dans le cadre d’interviews pour des plateaux télé. J’ai accompagné Snoop Dog sur deux de ses clips vidéos, idem pour Wiz Khalifa. Et c’est génial.

Lire l’interview sur Into The Chic, une publication de Jeune Afrique, en cliquant ici.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici