Fermer

États-Unis : la vidéo d’un Africain-Américain abattu par la police met le feu aux poudres

Capture d'écran de la vidéo tournée le 16 septembre 2016 à Tulsa. © AP/SIPA

Un Afro-Américain a été abattu vendredi par la police à Tulsa (Oklahoma) alors même que l'individu montrait des signes de coopération. Des images de la scène tournent en boucle depuis lundi et choquent l'Amérique.

Les mains en l’air, et les armes de quatre policiers braqués sur lui. C’est ainsi que Terence Crutcher, 40 ans et père de famille, a vécu ses derniers instants. La scène a pu être capturée dans une vidéo tournée depuis un hélicoptère de la police. Sur les images, on y voit deux véhicules sur la chaussée : l’un appartenant à la police, l’autre manifestement à Terence Crutcher.

« Il ressemble à un mauvais gars »

Lors d’un contrôle routier, il est sommé de sortir de son véhicule. Il s’exécute et ne laisse paraître aucune résistance. Tenu en joue par les policiers, Terence Crutcher lève les mains en l’air, puis les posent ensuite sur le véhicule. Avant d’être abattu par la policière Betty Shelby.

La vidéo diffusée dès lundi laisse apparaître quelques éléments troublants. Du haut de l’hélicoptère, on entend un homme dire qu' »il a les mains en l’air », qu’ « il ressemble à un mauvais gars, qu’il prépare peut-être quelque chose ».

Lors d’une conférence de presse, le chef de la police de Tulsa, Chuck Jordan, a indiqué qu’ « il n’y avait aucune arme sur le suspect ou dans son véhicule. Je veux rassurer notre communauté : je vous assure, ainsi qu’à toute la nation américaine qui va voir ces images, que justice sera faite. »

L’auteure du coup de feu suspendue

« Nous demandions des faits, nous demandions des réponses, nous les avons clairement à travers la vidéo », a déclaré pour sa part la sœur de Terence Cutcher. « Nous sommes vraiment dévastés. Toute la famille est dévastée. »

L’officier Betty Shelby, l’auteure du coup fatal a été mise à pied tout comme l’un de ses collègues qui se trouvait à ses côtés.

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici