Fermer

Côte d’Ivoire : Pierre Billon nommé directeur général de Sifca

Par - à Abidjan

Sifca est le premier groupe agro-industriel ivoirien © Nabil Zorkot pour J.A.

Président du conseil d'administration depuis le départ de son frère Jean-Louis au ministère du Commerce, le fils homonyme du fondateur du groupe agroindustriel prend le siège de directeur général, a fait savoir le premier employeur privé de Côte d'Ivoire.

Le géant ivoirien de l’agroindustrie Société immobilière et financière de la côte africaine (Sifca), actif dans l’huile de palme, le caoutchouc et le sucre, a bouleversé son organigramme en profondeur. La hiérarchie du groupe a changé pour faire face aux nouveaux défis, selon les termes d’un communiqué de presse publié vendredi 16 septembre.

Alassane Doumbia, fils adoptif d’Yves Lambelin (assassiné en 2011 en pleine crise postélectorale, considéré comme le véritable artisan du repositionnement stratégique de Sifca dans le palmier à huile ou l’hévéa) et actionnaire de Sifca via Immoriv, prend la présidence du conseil d’administration. Il en occupait déjà la vice-présidence.

Mais le grand changement dans la nouvelle structure de direction est sans conteste la nomination de Pierre Billon. Jusque-là président du conseil d’administration, le fils homonyme du fondateur de la Sifca est nommé au poste de directeur général du groupe en remplacement de Bertrand Vignes.

Le Français, aux manettes depuis 2011, voit son périmètre restreint à la seule activité caoutchouc, au poste de directeur général de SIPH, la filiale en charge de l’hévéa.

Kodey Rao promu

Kodey Rao, le patron de Wilmar Africa et auparavant dirigeant du groupe est-africain Bidco (« l’Unilever est-africain », basé au Kenya), qui a pris en main les activités oléagineuses puis la tête d’un comité oléagineux mis en place avec Olam et et Wilmar Africa, se voit nommé directeur exécutif de la filière oléagineuse.

Ancien de Sifca, Nazaire Gnounongbe s’était un moment exilé en qualité de directeur de cabinet au ministère du Commerce — occupé par Jean-Louis Billon, un autre des fils du fondateur Pierre Billon. Il retourne dans le groupe pour prendre le poste de directeur général adjoint et s’occupera, selon des informations de JA non confirmées par Sifca, de l’audit, l’administration et des ressources humaines.

Sifca indique également l’arrivée de Nicolas Chabot au poste de directeur général adjoint. Selon les services de communication de Sifca joints par Jeune Afrique, ce dernier est âgé de 52 ans, et « jouit d’une trentaine d’années d’expérience de direction administrative et financière, d’audit au sein de groupes diversifiés en France et à l’International […] dans les mines, la distribution et les BTP ».

Les résultats pour l’exercice 2015 n’ont toujours pas été communiqués. Le groupe a publié des résultats annuels pour 2014 en baisse d’environ 12 %, passant de 511 milliards de F CFA en 2013 à 449 milliards (environ 685 millions d’euros) l’année dernière. Les bénéfices ont quant à eux été divisés par quatre, passant de 24 milliards de F CFA à 6 milliards (environ 9 millions d’euros).

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici