Fermer

Niger : pourquoi Saïdou Sidibé n’est plus ministre des Finances

Saïdou Sidibé, président de la Cour des comptes et ancien ministre des Finances nigérien. © Compte Facebook de Saïdou Sidibé

Le 11 septembre, Saïdou Sidibé a été nommé président de la Cour des comptes du Niger. L’ancien directeur de cabinet de Mahamadou Issoufou était jusque-là ministre des Finances. La vacance est assurée par le ministre délégué au Budget.

Alors que le projet de loi de finances pour 2017 doit être présenté à partir du 6 octobre à l’Assemblée nationale, le Niger n’a plus de ministre des Finances. Le titulaire du poste a en effet été nommé, le 11 septembre, à la Cour des comptes.

Selon nos informations, Saïdou Sidibé a quitté ses fonctions pour raisons de santé. Il avait montré depuis plusieurs mois des signes inquiétants de fatigue et de maladie, notamment dus à un problème à la thyroïde.  Le ministre s’était même écroulé en pleine réunion au cabinet du chef du gouvernement il y a environ un mois.

En attendant le remaniement

Saïdou Sidibé avait alors été évacué d’urgence vers Paris, en France, où il a suivi deux semaines de traitement. Par prudence, ses médecins lui ont ensuite conseillé d’éviter toute activité stressante.

L’intérim de la charge de ministre des Finances est donc pour le moment assuré par le ministre délégué au Budget, Ahmat Jidoud, jusqu’au remaniement ministériel qui devrait intervenir aux alentours de la mi-octobre.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici