Fermer

Plus d’un million de Sud-Soudanais ont quitté le pays depuis le mois de juillet

Par Jeune Afrique avec AFP

Des déplacés soudanais le 3 septembre 2016 dans un camp à Djouba. © CHARLES ATIKI LOMODONG/AFP

Plus d'un million de Soudanais du Sud ont fui leur pays pour se réfugier dans des pays voisins, selon un bilan du Haut Commissariat aux réfugiés rendu public vendredi. Dans le monde, seuls la Syrie, l'Afghanistan et la Somalie ont dépassé ce seuil.

Le nombre de réfugiés du Soudan du Sud dans les pays voisins a dépassé cette semaine le million, en comptant les 185 000 personnes qui ont fui le pays depuis l’éclatement de nouvelles violences à Djouba le 8 juillet, a indiqué un porte-parole du HCR à Genève. En outre, environ 1,61 million de Soudanais du Sud ont quitté leurs foyers pour se réfugier dans d’autres régions du pays.

La plupart des nouveaux réfugiés enregistrés par le HCR ont traversé la frontière pour se rendre en Ouganda, 143 164 au total. Certains se sont aussi rendus en Éthiopie, et d’autres au Kenya, en République démocratique du Congo et en République centrafricaine.

Le Soudan du Sud est devenu indépendant en juillet 2011 par la partition du Soudan, au terme de 25 ans de guerre civile. Mais le pays a plongé à nouveau dans la guerre civile en décembre 2013, un conflit qui a provoqué plusieurs dizaines de milliers de morts et été marqué par des atrocités, dont des massacres à caractère ethnique. En outre, près de cinq millions de Soudanais du Sud, soit plus d’un tiers de la population, font face à une insécurité alimentaire sans précédent, selon l’ONU.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici