Fermer

Tunisie : Magasin général multiplie son bénéfice par six

Par - à Tunis

Une des boutiques de Magasin général. © Auchan

Trois ans après que le groupe français Auchan est entré au capital du leader tunisien de la grande distribution, leur accord commence enfin à porter ses fruits.

Leader de la grande distribution en Tunisie, Magasin général (MG), qui appartient au groupe Bayahi, a quasiment multiplié par six ses résultats nets en un an, ressort-il des performances financières publiées à la Bourse de Tunis.

Les bénéfices de la plus ancienne enseigne de grande distribution tunisienne sont passés de 1 million de dinars (405 000 euros) au premier semestre 2015 à 5,8 millions de dinars (2,35 millions d’euros) sur la même période en 2016. Une progression spectaculaire qui s’explique par les premiers résultats visibles de son partenariat avec le groupe français Auchan.

« Ces chiffres sont le résultat d’une agressivité commerciale forte avec notamment une politique de promotion intense« , explique Adel Grar, président de l’Association des intermédiaires en bourse. Cette croissance était attendue et scrutée par les professionnels car, après des débuts timides, le partenariat entre MG et Auchan fait enfin sentir ses effets.

Après son entrée, le géant français a commencé par mieux former les employés tunisiens à ses méthodes, préalable au lancement d’une politique commerciale offensive.

Malgré une conjoncture économique défavorable qui voit une perte du pouvoir d’achat de la classe moyenne tunisienne, Magasin général a redressé ses résultats en augmentant son chiffre d’affaires au mètre carré.

Globalement, le chiffre d’affaires atteint 428 millions de dinars, contre 421 millions de dinars au premier semestre 2015, selon des états financiers publiés à la Bourse de Tunis.

Sur les douze derniers mois, le groupe a perdu un point de vente (deux ouvertures pour trois fermetures). Il disposait de 83 magasins le 31 août 2016.

Supplanter Monoprix

« Dans le même temps, Magasin général a réussi à maintenir sa marge à 16%, ce qui témoigne d’une très bonne stratégie marketing, et d’un bon panachage entre les produits mis en promotion et les produits qui dégagent une plus grosse marge », note Adel Grar.

Une performance d’autant plus remarquable que, traditionnellement, Magasin général est implanté dans des zones plus populaires que son concurrent direct, Monoprix.

Une bonne santé qui n’a pas échappé aux analystes financiers. Entre le 1er janvier et le 30 juin 2016, l’action de Magasin général s’est apprécié de +14,8% alors que, dans le même temps, celle de Monoprix dégringolait de -29,7%.

Les perspectives à terme sont également dans le vert. Tahar Bayahi, PDG de Magasin général, a annoncé le lancement du chantier de construction d’un hypermarché Auchan au premier trimestre 2017 à Radès, dans la banlieue sud de Tunis.

Adel Grar soulève néanmoins deux points noirs : la sous-capitalisation chronique de Magasin général et sa propension à acquérir des terrains, « ce qui immobilise des capitaux et pourrait faire rater des opportunités ».

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici