Fermer

Jeux paralympiques : l’Algérien Abdellatif Baka, champion du 1500 mètres, plus rapide que les valides

L'Algérien Abdellatif Baka, devant l'Éthiopien Tamiru Demisse et le Kényan Henry Kirwa, lors du 1500 mètres (T13) des Jeux paralympiques de Rio, le 12 septembre 2016. © Bob Martin/AP/SIPA

L’Algérien Abdellatif Baka a été sacré champion paralympique du 1 500 mètres lundi, devant l'Éthiopien Tamiru Demisse et le Kényan Henry Kirwa. Une performance historique : les quatre premiers de la course ont couru plus vite que Matthew Centrowitz, champion olympique, lors de la finale des Jeux olympiques 2016 !

D’un côté, une finale paralympique (catégorie T13, celle des malvoyants) qui s’est courue sur un rythme effréné. De l’autre, une finale olympique, un mois plus tôt, qui avait été la plus lente depuis les Jeux olympiques de 1932. Résultat : les quatre premiers classés du 1 500 mètres paralympique ont réalisé, lundi 12 septembre, un meilleur temps que celui du récent champion olympique de la spécialité, Matthew Centrowitz, sacré en 3 minutes 50 secondes.

L’Algérien Abdellatif Baka, en or, a franchi la ligne en 3 minutes 48 secondes 29 centièmes, devant l’Éthiopien Tamiru Demisse (3 minutes 48 secondes 59 centièmes), le Kényan Henry Kirwa (3 minutes 49 secondes 59 centièmes) et le second Algérien, Fouad Baka, (3 minutes 49 secondes 84 centièmes).

Un premier sacre paralympique pour l’Algérie à Rio

Nouveau détenteur du record du monde de sa catégorie, Abdellatif Baka a réalisé un temps inférieur de 16 secondes seulement au record olympique de Noah Ngeny (2000), et de 22 secondes au record du monde du Marocain Hicham El Guerrouj. Il a au passage offert à l’Algérie son premier titre paralympique cette année à Rio.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici