Fermer

Jeux paralympiques : les athlètes tunisiens brillent à Rio

Samar Ben Koelleb, médaille d'argent au lancer du poids F41 lors des Jeux paralympiques de Rio. © Leo Correa/AP/SIPA

Cinq jours après le début des Jeux paralympiques, la Tunisie compte déjà dix médailles, dont quatre en or.

Premier week-end fructueux pour les athlètes tunisiens, entre podiums et nouveaux records du monde. Une compétition qui promet encore de belles surprises, à une semaine de sa clôture.

Quatre médailles d’or, quatre en argent et deux en bronze

Et les premières médailles ont commencé à pleuvoir dès vendredi 9 septembre. Raoua Tlili, déjà championne paralympique à Pékin (2008) et à Londres (2012), a réitéré l’exploit au lancer du poids, partageant le podium avec Samer Ben Koleb, deuxième dans la même catégorie (F32). Marwa Brahmi, elle, a battu le record mondial de lancer du marteau (qui passe de 24,15 mètres à 26,93 mètres).

Autre doublé au lancer de poids F54 samedi 10 septembre avec la médaille d’argent pour Hania Aidi, porte-drapeau de la délégation, et celle en bronze de Fadhila Nafati. Podium auquel s’ajoute celui des championnes Soumaya Bousaid (or) et sa compatriote Najah Chouaya (argent) au 1500 mètres T13.

Du côté des hommes, résultat en or aussi pour Abbes Saïdi, qui a battu le record du 1500 mètres T38 avec un chrono de 4’13″81. Suivi par la médaille d’argent de Rima Abdelli au lancer du poids F40, et le bronze remporté le 12 septembre par Yassine Gharbi au 400 mètres T54.

Premier pays africain

Avec ces 10 médailles au compteur, la Tunisie occupe pour l’instant la treizième place du classement général (devant la France, entre autres) sur 64 nations participantes, et la première du continent africain.

Si l’ambition est de faire partie des « cinq premiers mondiaux en athlétisme », Mohamed Mzoughi, président de la Fédération tunisienne des sports paralympiques et handisport (FTSH) rappelle que « la Tunisie ne participe qu’à une seule discipline en athlétisme sur les 23 présentes aux Jeux ». D’où l’important écart avec d’autres nations.

En attendant de pouvoir représenter d’autres disciplines à l’avenir, l’objectif est de faire mieux que les précédents Jeux à Londres, qui avaient offert 19 médailles (dont neuf en or) à la Tunisie.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici