Airbnb veut mettre fin à la discrimination sur sa plate-forme

Par Jeune Afrique

Une location d'Airbnb, en octobre 2015. © Ben Margot/AP/SIPA

La société Airbnb a déclaré jeudi qu'elle allait mettre en place une nouvelle politique de non-discrimination allant au-delà de ce qui est déjà décrit dans plusieurs lois et qu'elle demanderait à tous les utilisateurs d'accepter un "engagement communautaire" à compter du 1er novembre.

Cet engagement consisterait à garantir le service proposé « indépendamment de la race, la religion, l’origine nationale, le handicap, le sexe, l’identité sexuelle, l’orientation sexuelle ou l’âge ».

La photo, détail qui tue

La solution envisagée : ne plus privilégier les photos des utilisateurs, un détail qui aurait une influence non négligeable sur les choix effectués par certains utilisateurs. Airbnb a indiqué également être prêt à accélérer l’utilisation des réservations instantanées, pour que l’hôte n’ait pas à tergiverser. Ces actions mises en oeuvre par Airbnb sont une réponse à des questions à répétition sur la discrimination sur internet. En décembre 2015, selon le New York Times, les chercheurs de l’Université de Harvard ont  publié un document de travail qui a conclu qu’il était plus difficile pour les clients avec des noms afro-américains de louer des chambres au travers du site.

« Une ouverture à l’examen des solutions »

Laura Murphy, ancienne directrice de l’American Civil Liberties Union, a été engagée par Airbnb pour compiler le rapport. Selon elle, « il y a eu trop de cas inacceptables de personnes qui sont victimes de discrimination sur la plate-forme Airbnb à cause de qui ils sont ou de ce à quoi ressemblent », écrit-elle dans le rapport.

Ce rapport « est une première étape importante qui montre une ouverture à l’examen de solutions de grande envergure pour réduire la discrimination fondée sur la plate-forme Airbnb », poursuit Laura Murphy.

Fondé en Août 2008, Airbnb a connecté plus de 60 millions de personnes à la location à court terme dans plus de 34 000 villes et 191 pays.