Notation : perspectives stables pour Total Sénégal, malgré une baisse des revenus

Par Jeune Afrique

Total exploite 175 stations-service au Sénégal - ici à Dakar. © Serigne Diagne/Flickr

L'agence de notation WARA a confirmé la note d'investissement (A-) de Total Sénégal, avec une perspective stable. Malgré le recul de son chiffre d'affaires en 2015 (-15,6 %), le leader sénégalais de la distribution de carburants conserve ses parts de marché et sa marge de profit.

L’agence de notation ouest-africaine West Africa Rating Agency (WARA) maintient la note d’investissement et les perspectives (stables) de Total Sénégal.

Dans un communiqué daté du 25 août, WARA salue la « situation financière globalement saine » de la filiale sénégalaise du géant français des hydrocarbures : « la société ne porte aucune dette de long terme, ses fonds propres sont robustes et sa rentabilité est satisfaisante ».

En 2015, Total Sénégal a enregistré un chiffre d’affaires de 357,21 milliards de F CFA (544,56 millions d’euros), en recul de -15,6 % sur un an. Son bénéfice a atteint 3,95 milliards de F CFA en 2015, soit une baisse de -19,3 % par rapport à 2014.

Contexte délicat

WARA rappelle, dans son rapport, le contexte délicat dans lequel évolue la filiale de Total qui « ne maîtrise pas le prix des carburants qu’elle distribue sur son marché domestique », la politique tarifaire étant décidée par les autorités publiques. Ces dernières ont d’ailleurs imposé deux baisses successives des prix du carburants, début 2016.

Pour autant, souligne l’agence de notation, le distributeur préserve sa position de leader du marché local de la distribution de carburants : 34,2 % pour le commerce de détail en stations-service et de 41,6 % pour le commerce général auprès des industriels en 2015. Ceci dans un marché très concurrentiel (30 distributeurs pour un marché annuel de 2,15 millions de tonnes de produits pétroliers).

L’entreprise dirigée par François Ioos parvient également à conserver ses marges de rentabilité, rappelle WARA. Sa marge bénéficiaire nette reste autour de 1,1 % en 2015 (contre 1,2 % en 2014 et 0,6 % en 2013). Son excédent brut d’exploitation a lui bondi à 8 milliards de F CFA l’an dernier (+27,9 % sur un an).

Cours

À la Bourse régionale des valeurs mobilières, où le titre Total Sénégal a été coté en février 2015, le distributeur reste populaire. Le titre Total SN s’est échangé autour de 23 436 F CFA durant la séance du 30 août, en hausse de +82 % par rapport à son cours d’introduction, mais en recul de -28,4 % par rapport au cours de 34 000 F CFA atteint début avril 2016.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici