Qui est Ousmane Dembélé, la nouvelle étoile d’origine africaine du football français ?

Ousmane Dembélé, ancien attaquant du Stade rennais, le 17 avril 2016. © David Vincent/AP/SIPA

Ousmane Dembélé a été sélectionné pour la première fois en équipe de France pour les deux prochains matchs des Bleus face à l’Italie, jeudi en amical, puis la Biélorussie cinq jours plus tard, en éliminatoires du Mondial 2018. Une ascension fulgurante pour le jeune attaquant.

Ousmane Dembélé n’a 19 ans que depuis trois mois et demi mais il pourrait honorer sa première sélection en équipe de France senior dès jeudi, face à l’Italie, en amical. De quoi attirer les regards encore un peu plus alors qu’il vient de rejoindre l’un des meilleurs clubs allemands, le Borussia Dortmund, à l’intersaison. Voici ce qu’il faut savoir sur le jeune joueur d’origine sénégalaise et mauritanienne.

Il a attendu son Eure

Né à Vernon le 15 mai 1997 d’un père d’origine malienne et d’une mère sénégalo-mauritanienne venue de Wally Diatang, Ousmane Dembélé a grandi à Évreux, dans l’Eure. C’est donc tout naturellement qu’il y débute en 2004, à l’ALM Évreux, club du quartier de La Madeleine, dans l’agglomération de la ville. Transféré en 2009 au FC Évreux, il passe ensuite par le futsal avant d’être détecté, à 13 ans, par le Stade rennais.

Également courtisé par Le Havre et Caen, il choisit la Bretagne et intègre le centre de formation du club. Sa mère Fatimata, son frère et ses deux sœurs déménagent également pour s’installer à Rennes.

Il a été formé à Rennes

Ousmane Dembélé passera cinq ans au sein de la formation des jeunes. Là, il fait ses armes en coupe Gambardella puis intègre l’équipe de CFA2 (cinquième division française), où il marque notamment treize buts en 2014/2015. Pétri de qualités techniques, il est également sélectionné dans les équipes de France jeunes.

En septembre 2013, il fait ainsi ses débuts avec les moins de 17 ans à l’occasion de deux rencontres amicales face à l’Ukraine. Dembélé marque quatre buts durant la saison 2013-2014, mais échoue avec ses partenaires aux qualifications pour l’Euro, éliminés par les Pays-Bas. Durant la saison 2014-2015, il honore cinq sélections avec l’équipe de France des moins de 18 ans, mais ne marque pas.

Il a refusé un premier contrat professionnel

À la fin du mois de juin 2015, Ousmane Dembélé est convié par Philippe Montanier à la reprise de l’entraînement de l’effectif professionnel. Mais la proposition de contrat professionnel tarde à venir. Le joueur et ses conseillers dénoncent alors un manque de confiance, provoquant l’agacement du président du Stade rennais, René Ruello. Dembélé annonce alors vouloir quitter Rennes, et refuse une première proposition finalement formulée par son club formateur.

Convoité par le Red Bull Salzbourg et par le Benfica Lisbonne, Dembélé, qui a toutefois réalisé quelques belles prestations le temps du bras-de-fer, est finalement bloqué par le Stade rennais. Celui-ci refuse son transfert et fait valoir son droit de conserver un joueur sous contrat jusqu’en 2017. Le 1er octobre 2015, Dembélé finit par signer un premier contrat professionnel de trois ans en faveur du Stade rennais.

Il s’est affirmé en Bretagne

Le 6 novembre 2015, il dispute son premier match en Ligue 1 sur la pelouse du SCO Angers. Devenant rapidement un élément régulièrement utilisé par son entraîneur Philippe Montanier, il survit à l’éviction de ce dernier et s’impose également dans l’équipe de Roland Courbis, successeur au poste. Le 6 mars 2016, il réussit notamment le premier triplé de sa carrière professionnelle et permet au Stade rennais de l’emporter lors d’un derby face au FC Nantes.

Bien lui en prend : des recruteurs du FC Barcelone sont en tribune lors de ce match. Ousmane Dembélé est désormais sur les tablettes de grands clubs européens. Sa progression est récompensée par un surclassement en équipe de France espoirs, avec laquelle il est appelé pour deux rencontres éliminatoires de l’Euro 2017. Il honore sa première sélection face à l’Écosse, le 24 mars 2016, alors que Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France senior, affirme suivre ses performances. Il boucle sa première saison professionnelle avec douze buts marqués et cinq passes décisives données en vingt-six matchs de championnat.

Il a choisi l’Allemagne pour continuer de progresser

Le 12 mai 2016, le Stade rennais et le Borussia Dortmund annoncent avoir trouvé un accord pour le transfert d’Ousmane Dembélé. Celui-ci signe un contrat de cinq ans avec le club allemand. Un mois et demi plus tard, il y fait ses débuts en compétition officielle, à l’occasion de la Supercoupe d’Allemagne, perdue deux buts à zéro face au Bayern Munich. Puis, le 27 août 2016, il fait sa première apparition en Bundesliga, titularisé contre le FSV Mayence.

Une première occasion de se faire remarquer outre-Rhin que le joueur ne laisse pas passer. S’il ne se montre pas décisif, il fait forte impression. Le défenseur Leon Balogun, qui lui a fait face durant le match, qualifie ainsi sa prestation d’« incroyable ». Une bonne nouvelle en cachant parfois une autre, Didier Deschamps l’appelle en équipe de France le lendemain, à l’instar de Geoffrey Kondogbia et Kévin Gameiro, à la suite des forfaits sur blessures de Nabil Fekir, Yohan Cabaye et Alexandre Lacazette.

« Ses premiers matchs avec Dortmund confirment son potentiel. Il a toutes les qualités pour le haut niveau, ce n’est pas un hasard, comme pour Anthony Martial ou Kingsley Coman », explique Didier Deschamps, qui loue ses « qualités de vitesse et avoue le suivre depuis longtemps. La belle histoire d’Ousmane est décidément en marche.

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique