JO 2016 : pas de podium pour le Tunisien Oussama Mellouli

Par Jeune Afrique

Oussama Mellouli, médaillé d'or aux JO de Londres en 2012. © Charlie Riedel/AP/SIPA

Champion olympique en 2012, le nageur tunisien Oussama Mellouli n’a pas réussi à réitérer l’exploit mardi à Rio, finissant douzième de la finale du 10km hommes en eau libre.

« Allez Mellouli, on compte sur toi ! » Quelques minutes avant le top départ du marathon de natation le 16 août, l’excitation était déjà à son comble en Tunisie, quelques sceptiques doutant néanmoins de la capacité physique du sportif, âgé de 32 ans. Les yeux rivés sur les écrans des cafés ou de leur téléviseur, hommes, femmes et enfants espéraient une bonne nouvelle, surtout après la douzième place de l’athlète tunisienne Habiba Ghribi en finale du 3000m steeple. Et ils y ont cru jusqu’au bout.

Douzième

Habiba Ghribi et Oussama Mellouli, même combat, même résultat. Car c’est également de la douzième place qu’a dû se contenter le nageur tunisien, à l’issue d’une course serrée. Dans le peloton de tête pendant toute la course, il a fini par se faire devancer dans la dernière ligne droite, terminant la course avec un chrono de 1:53:06:1, soit sept secondes de plus que le champion néerlandais Ferry Weertman. Le Grec Spyrídon Yianniótis et le Français Marc-Antoine Olivier occupent les deuxième et troisième places du podium.

Oussama Mellouli, dont le chrono n’avait pas suffi à le qualifier pour la finale du 1500m nage libre malgré sa première place en première série des qualifications disputés le 12 août, comptait bien s’illustrer une nouvelle fois dans sa course de prédilection. Surnommé le « requin de la Méditerranée », le sportif tunisien le plus titré de l’histoire remettait en jeu son titre de champion olympique du 10km en eau libre, remporté aux JO de Londres en 2012.

 « Un effort incroyable »

Au cœur des discussions et sur les réseaux sociaux, les réactions sont mitigées : « Il a lâché dans les dernières secondes», «la Tunisie déçoit cette année », « Il a fait son maximum, il s’est bien battu »… Malgré la déception des Tunisiens, qui voient une nouvelle chance de médaille s’envoler, beaucoup ont néanmoins tenu à féliciter le nageur pour sa course, son travail et sa carrière.

La Tunisie doit se contenter d’une seule médaille de bronze aux JO de Rio jusque là, en escrime. Nouvel espoir, l’athlète Omar Ben Yahya, qui disputera mercredi la finale du 3000m steeple.