Sur le web, la colère des fans de Koffi Olomidé

Par Jeune Afrique

Une vidéo montre l'agression présumée par le chanteur Koffi Olomidé d'une danseuse du groupe Quartier Latin, le 22 juillet 2016 à Nairobi. © © Capture d'écran/YouTube eDaily Kenya

Depuis que le leader de Quartier Latin a été filmé à l'aéroport de Nairobi en train d'agresser une femme, les réactions des internautes se multiplient. 

Le « Rambo » de la musique congolaise s’attire les foudres des internautes depuis la diffusion d’une vidéo sur laquelle on le voit à l’aéroport de Nairobi s’en prendre violemment à une femme. Relayée sur les réseau sociaux depuis vendredi 22 juillet,celle-ci a été visionnée des dizaines de milliers de fois et entraîné une vague de réactions. Comme cette « fan », visiblement très déçue par le leader de Quartier Latin qu’elle « admirait ». Elle le qualifie désormais, non sans humour, de « vieux bandit ».

Sur une autre vidéo, une femme va jusqu’à piétiner les albums de Koffi Olomidé.

Sur Twitter, le hashtag #BoycottKoffiOlomide a aussi fait couler beaucoup d’encre.

Le chanteur, expulsé vers la RD Congo après sa garde à vue, a fini par présenter ses excuses sur l’émission Karibu Variétés sans parvenir pour autant à attirer la sympathie de ses fans. « Ce que la vidéo nous a présenté est indigne de vous, M. Olomidé. Pour un chanteur de votre trempe, c’est vraiment déplorable », a lancé l’un d’eux. « Tes excuses, tu peux les garder Koffi. Je suis un de tes fans de la première heure, mais là avec cette attitude tu viens toi-même de confirmer les rumeurs qui couraient depuis longtemps sur le traitement que tu fais subir à certains membre du (groupe) Quartier Latin », renchérit un autre.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici