Niger : des artistes chantent contre les violences communautaires

Par Jeune Afrique

Capture d'écran YouTube du clip © DR

Dix jours après de graves émeutes anti-chrétiennes consécutives à la publication de la caricature du prophète Mahomet en une du journal "Charlie Hebdo", plusieurs artistes nigériens ont réalisé un clip pour s'opposer aux violences communautaires.

"Cette chanson est un hymne à la paix et à l’unité", explique le texte de présentation YouTube. On y entend plusieurs jeunes artistes qui disent avoir prêté leurs voix "pour dire plus jamais de violences inter-communautaires au Niger".

>> Lire aussi : L’interview de Mgr Judes Bicaba, évêque Burkinabè sur la crainte des chrétiens de la région après les violences au Niger

Le Niger a été marqué par de très violentes manifestations contre la caricature de Mahomet en une de l’hebdomadaire français Charlie Hebdo, qui ont dégénéré en émeutes anti-chrétiennes les 16 et 17 janvier à Zinder et Niamey.

Au total, 10 personnes sont mortes, et 45 églises ont été brûlées à Niamey et dans le pays, ainsi que des commerces, des hôtels, une école et un orphelinat ont été détruits. Un fait sans précédent au Niger, qui traduit une poussée inquiétante du fondamentalisme au Sahel.

>> Lire aussi : Pourquoi les manifestations anti-"Charlie Hebdo" ont été si violentes