Maroc : un nouveau Hilton dans la station balnéaire de Taghazout

Hôtel Hilton dans la ville de Yaoundé au Cameroun le 5 juillet 2011. © Renaud VAN DER MEEREN pour Les Editons du Jaguar

Pour 33 millions de dollars d’investissements, la chaîne hôtelière ouvrira, en 2018, un nouvel établissement près de la ville d’Agadir. Il s’agit de sa quatrième unité au Maroc et sa 50ème sur le continent.

Station balnéaire ayant inspiré au début des années 2000 le Plan Azur, visant à la création ex nihilo de nouvelles stations balnéaires au Maroc, Taghazout voit à peine les grandes enseignes mondiales arriver. Après l’ouverture le printemps dernier d’un Sheraton dans ce site paradisiaque, c’est au tour de Hilton d’y annoncer une ouverture pour 2018.

La chaîne hôtelière vient en effet de signer un accord de gestion avec la Société d’aménagement et de promotion de la station Taghazout (SAPST), en charge de la valorisation de cette station censée offrir à terme une capacité de 7 450 lits, répartie entre neuf hôtels et résidences touristiques.

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous nous associons avec une marque mondiale aussi prestigieuse », déclare Ahmed Oulahna, président de la SAPST qui promet aux futurs visiteurs de Taghazout des « séjours agréables, riches en émotion ».

Un Hilton de rêve

Situé à 17 kilomètres d’Agadir, le Hilton Taghazout Bay Beach Resort & Spa devrait accueillir ses premiers clients en 2018. Niché dans les contreforts de l’Atlas et surplombant la côte atlantique, l’hôtel de 170 chambres sera dotée de deux restaurants, d’un spa, de piscines extérieures, d’un accès direct à la plage, d’une salle de bal pouvant accueillir 500 invités et de quatre salles de réunion. À cela s’ajoutent, un camp de surf, un club de tennis, et une académie de golf adossée à un parcours de 18 trous. Le tout devrait coûter la bagatelle de 33 millions de dollars.

Ce futur hôtel vient s’ajouter aux trois autres unités exploitées ou en cours de développement de Hilton Worldwide au Maroc. En plus du Hilton Garden Inn qui a été inauguré récemment à Tanger, deux autres Hilton sont en travaux dans la ville du détroit et devraient ouvrir leurs portes dès l’année prochaine.

« Les arrivées de touristes au Maroc ont plus que doublé depuis 2000 et le marché continue à mûrir, c’est donc l’occasion pour notre chaîne de se développer dans le pays, en ligne avec notre stratégie en Afrique du nord », affirme Patrick Fitzgibbon, premier vice-président chargé du développement chez Hilton Worldwide.

Les responsables de l’enseigne précisent qu’avec ce nouveau contrat, le nombre des unités Hilton en Afrique dépasse désormais la cinquantaine.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici