Orange complète le rachat d’Airtel en Sierra Leone

Par Jeune Afrique

Orange est présent dans une vingtaine de pays dans la zone Afrique et Moyen-Orient. © Claude Paris/AP/SIPA

Orange a finalisé le rachat de la filiale de l'indien Airtel en Sierra Leone. L'acquisition, annoncée mardi, est la quatrième du groupe français depuis le début de l'année en Afrique.

Et de quatre ! Après avoir finalisé les acquisitions de CellCom au Liberia et de Tigo en RD Congo coup sur coup en avril, puis d’Airtel Burkina en juin, au tour de l’ancienne filiale de l’indien Airtel en Sierra Leone de tomber définitivement dans l’escarcelle du groupe de télécommunications français.

Dans un communiqué du mardi 19 juillet, Orange a annoncé la finalisation du rachat de 100 % d’Airtel Sierra Leone. Le montant de l’opération n’est pas précisé mais une enveloppe de 600 à 800 millions d’euros avait été évoquée pour les deux filiales d’Airtel, au Burkina Faso et en Sierra Leone.

La nouvelle filiale du groupe français en Sierra Leone sera rattachée à Sonatel, opérateur historique sénégalais, qui gère déjà le Mali, la Guinée et la Guinée-Bissau en plus de son marché domestique pour Orange (son actionnaire de référence). L’ex-Airtel Burkina Faso est pour sa part rattaché à Orange Côte d’Ivoire.

Airtel Sierra Leone est le premier opérateur de téléphonie mobile dans le pays avec 1,3 million de clients

Présence dans 21 pays d’Afrique et du Moyen-Orient

Jour pour jour, il aura fallu au total un an pour que les discussions préliminaires entre Airtel et Orange, annoncées le 20 juillet 2015, arrivent à leur terme. Quatre filiales de l’opérateur indien étaient alors concernées mais les discussions sur le Tchad et le Congo-Brazzaville ont échoué.

Suite au rachat d’Airtel Sierra Leone, Orange est désormais présent dans 21 pays en Afrique et au Moyen-Orient.

« Avec un taux de pénétration mobile de 50 % de la population, la Sierra Leone dispose d’un potentiel important de croissance à un moment où de forts investissements sont en cours pour étendre le réseau 3G », souligne Orange dans son communiqué.

Le groupe français ajoute que « ce réseau, qui offre déjà une bonne couverture à Freetown et dans les principales villes de Sierra Leone, offrira à terme un accès à l’internet aux clients habitant en dehors des grandes villes ». Airtel Sierra Leone est le premier opérateur de téléphonie mobile dans le pays avec 1,3 million de clients, indique Orange.

Fin 2015, Orange comptait 110 millions d’abonnés dans la région Afrique et Moyen-Orient, pour un chiffre d’affaires de 4,89 milliards d’euros.