Le géant Coca-Cola Beverages Africa a débuté ses activités

Par Jeune Afrique

Le lancement de la nouvelle campagne Coca-Cola à Maurice. © The Coca-Cola Company

La création du principal embouteilleur africain de Coca-Cola avait été annoncée fin 2014, par le regroupement d'une partie des activités africaines dans les boissons (hors alcool) de SABMiller, de The Coca-Cola Company, et de GFI.

Les revenus de Coca-Cola Beverages Africa sont estimés à environ 3 milliards de dollars. La nouvelle entreprise couvre  depuis le 4 juillet 11 pays *, deux de plus (le Ghana et le Nigeria) qu’initialement annoncé en novembre 2014. Trois autres devraient suivre d’ici un à deux ans.

Contrôlé majoritairement par SABMiller, aux côtés de GFI et The Coca-Cola Company, Coca-Cola Beverages Africa se classe au premier rang des entreprises de mise en bouteille des marques du groupe Coca-Cola en Afrique, avec environ 40 % des volumes produits dans la région, plus de 30 unités de production, autour de 15 000 employés sur le continent et une quarantaine de marques.

Autres embouteilleurs

SABMiller, deuxième brasseur au monde, est présent directement dans une dizaine de pays en Afrique (il est aussi associé au français Castel dans d’autres pays). Il est en cours d’acquisition par AB Inbev, un partenaire important de Pepsi, ce qui avait fait naître des doutes quant à la finalisation de la création de Coca-Cola Beverages Africa.

Les autres grands embouteilleurs de Coca-Cola en Afrique sont le français Castel (15 pays), le suisse Coca-Cola Hellenic Bottling Company (Nigeria), l’espagnol Equatorial Coca-Cola Bottling Company (ECCBC, 13 pays), l’égyptien Mac Beverages (3 pays) et le néerlandais Heineken (4 pays, dont la RD Congo).

 

* l’Afrique du Sud, le Kenya, l’Éthiopie, le Mozambique, le Ghana, le Nigeria, la Tanzanie, l’Ouganda, la Namibie, les Comores et Mayotte dans un premier temps, puis le Swaziland, le Botswana et la Zambie.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici