JO 2016 : déception et remise en cause après la non-qualification de la sélection tunisienne de basketball

Par Jeune Afrique

Un match Nigeria-Tunisie aux JO de Londres, le 29 juillet 2012. © Charles Krupa/AP/SIPA

La Tunisie en avait rêvé... Mais le tournoi de qualification olympique (TQO) de Turin, qui se tient du 4 au 9 juillet, n'a pas permis à la sélection nationale de valider son ticket pour les Jeux Olympiques de Rio.

Espérant décrocher une deuxième qualification dans l’histoire du basketball tunisien, après celle des JO de Londres en 2012, l’équipe masculine a finalement plié face aux adversaires de son groupe, l’Italie et la Croatie.

Pas au niveau

Premier du championnat d’Afrique de basketball masculin (Afrobasket) en 2011, qualifié pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012 et 3e au championnat d’Afrique des nations en 2015, le cinq national a été freiné cette année par son manque d’expérience et le niveau élevé des autres équipes européennes, a déploré son entraîneur Adel Tlatli.

« Je crois que le niveau de la sélection tunisienne s’est amélioré et peut rivaliser avec ses adversaires sud-américains et asiatiques alors que le niveau européen reste inaccessible. Je crois que le championnat de Tunisie ne peut pas enfanter des joueurs capables de rivaliser avec le haut niveau, c’est ce qui explique les résultats obtenus face à l’Italie et la Croatie », a-t-il déclaré le 6 juillet à l’agence TAP.

En l’absence de son joueur star Salah Mejri, premier Maghrébin à évoluer en NBA, et de Makrem Ben Romdhane, l’équipe tunisienne a accusé le coup physiquement. « Nous devons redoubler d’efforts pour essayer de progresser davantage », a reconnu ce dernier.

Beaucoup de travail attend donc la sélection nationale avant le championnat arabe des nations organisé par la Tunisie à l’automne prochain et l’Afrobasket prévu en RD Congo en 2017. De nouveaux défis qui attendent également le prochain bureau fédéral, qui devrait être élu dans les semaines à venir, d’après la TAP.

Le Nigeria, seul représentant africain

Avec cette élimination, ainsi que celles de l’Angola et du Sénégal, s’envole l’espoir de retrouver une deuxième équipe africaine de basket aux JO de Rio. En tant que champion d’Afrique, le Nigeria sera donc le seul représentant du continent dans le tournoi masculin.

 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici