Maroc : Mohammed VI inaugure un des plus longs ponts à haubans d’Afrique

Le roi Mohammed VI a inauguré, jeudi 7 juillet, le pont à haubans, un ouvrage emblématique dans la politique des grands chantiers qu'il a lancée depuis une quinzaine d'années. © Maghreb Arab Press (MAP)

Premier du genre au Maroc, le pont suspendu de la ville de Rabat est entré en service jeudi. Long de 950 mètres, il fait partie de l'autoroute de contournement de la capitale, et constitue de par son architecture un des plus beaux ouvrages du pays.

Après 5 ans de travaux, l’autoroute de contournement de Rabat est désormais opérationnelle. Ce projet ayant nécessité pas moins de 3,2 milliards de dirhams (295 millions d’euros), financé en partie par la Banque européenne d’investissement (BEI), a été inauguré, jeudi 7 juillet, par le roi du Maroc. S’étalant sur 42 kilomètres, cette voie de contournement est au cœur de la toile autoroutière que le Maroc a mis en place depuis une quinzaine d’années. Il est prévu que quelque 20 000 véhicules puissent y circuler chaque jour.

Construction chinoise 

L’ouvrage phare de cette autoroute est le pont à haubans sur l’oued Bouregrag. Il s’agit d’un des plus longs d’Afrique avec ses 950 mètres, ses deux pylônes de 200 mètres de hauteur et son tablier (espace de circulation routier) large de 30 mètres. Il a été conçu en forme d’arche symbolisant les nouvelles portes des deux villes Rabat et Salé.

Premier du genre au Maroc, l’ouvrage a dépassé les 730 millions de dirhams (plus de 67 millions d’euros), un investissement auquel a participé la Banque mondiale. Il a été réalisée par la société chinoise « China Railway Major Bridge Engineering Group » qui a participé à la construction du Pont Kigamboni en Tanzanie, long de 680 mètres et qui a été mis en service en avril.

Le pont à haubans de Rabat n’est pas le premier à voir le jour en Afrique. L’Afrique du Sud en compte déjà six. Et en 2013, le Nigeria a inauguré l’un des plus longs ponts de l’Afrique de l’ouest, qui s’étale, lui, sur 1 358 mètres.