Ghana : neuf personnes trouvent la mort dans une bousculade dans le centre du pays

Par Jeune Afrique avec AFP

Un marché quelques jours avant l'Aïd El-Fitr en Somalie, le 4 juillet 2016. © AMISOM Public Information/Flickr

Alors qu'une fête était organisée à Kumasi, à environ 250 kilomètres au nord d'Accra, pour célébrer l'Aïd el-Fitr qui marque la fin du Ramadan, un mouvement de foule né à la suite d'une bagarre a eu des conséquences tragiques.

« Neuf personnes sont décédées, six femmes et trois hommes », et six autres blessées, dont un grièvement, selon Nurudeen Hamidan, le chef de l’assemblée municipale de Asokore Mampong, district de la ville de Kumasi, cité jeudi 7 juillet par l’AFP. Selon lui, trois corps ont été identifiés pour l’instant. La police n’a  pas encore réagi.

Une bagarre a éclaté

L’incident meurtrier a eu lieu dans le centre communautaire de Asawase où était organisée une fête pour célébrer  l’Aïd el-Fitr qui marque la fin du Ramadan. Selon le député Mubarak Mohammed Muntaka, représentant au Parlement de Asawase, des fêtes ont souvent été organisées à cette occasion par le passé, et il est déjà arrivé qu’éclatent des affrontements entre jeunes.

« Les organisateurs ont dit à la police que la fête se terminerait vers 21h  (21h GMT) mais un groupe, composé d’environ 300 personnes, s’est dirigé vers le centre communautaire où une bagarre a éclaté ». « En essayant d’atteindre la sortie, les gens ont provoqué une bousculade », a-t-il ajouté.

Le député a indiqué que les investigations se poursuivaient jeudi après-midi, compte tenu des divergences entre les différentes versions.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici