Nigeria : Emmanuel Ibe Kachikwu remplacé à la direction de la compagnie nationale de pétrole

Par Jeune Afrique avec AFP

Emmanuel Ibe Kachikwu reste secrétaire d’État nigérian pour les Ressources pétrolières. © Ronald Zak/AP/SIPA

Le secrétaire d'État aux ressources pétrolières du Nigeria, Emmanuel Ibe Kachikwu, a été remplacé à son poste de dirigeant de la compagnie nationale de pétrole, a annoncé lundi le président Muhammadu Buhari.

Le chef de l’État nigérian a déclaré dans un communiqué publié le 04 juillet que Emmanuel Ibe Kachikwu allait quitter son poste de directeur général de la Compagnie de pétrole nationale nigériane (NNPC) mais rester en place en tant que président.

Dans les fais, l’ancien cadre pétrolier était à la fois chargé de gérer la NNPC et de contrôler le secteur des hydrocarbures, stratégique pour l’économie nationale, dans un arrangement perçu par certains, comme un conflit d’intérêt.

Le nouveau directeur général du groupe sera Maikanti Kacalla Baru, un ingénieur qualifié de 57 ans, jusqu’ici directeur exécutif de l’exploration et de la production au sein de la compagnie.

Transparence

Emmanuel Ibe Kachikwu, âgé de 59 ans, n’est arrivé à son poste qu’en août dernier, dans le cadre des efforts du président Buhari pour remanier la NNPC et s’attaquer à la corruption, généralisée dans le secteur.

Le juriste, formé à Harvard, a ordonné pour la première fois un audit judiciaire des comptes de la compagnie ainsi que la publication des recettes tirés du pétrole, en vue d’améliorer la transparence et de rendre des comptes.

La taille de la direction a été réduite et des projets ont été annoncés pour diviser la NNPC en 30 sociétés différentes, afin d’augmenter l’efficacité.

Le président Buhari s’était engagé à récupérer ce qu’il qualifiait de sommes faramineuses d’argent public, détournées par des officiels corrompus, y compris au sein de la NNPC.