Fermer

Après le Cap-Vert et le Liberia, Michelle Obama fait escale au Maroc

Par - à Casablanca

Après sa tournée africaine pour promouvoir l'éducation des filles, la première dame des États-Unis se rendra à Madrid où elle prononcera un discours en faveur de son initiative "Let Girls Learn". © Carolyn Kaster/AP/SIPA

Dans le cadre d'une tournée visant à promouvoir l'éducation des filles dans le monde, la première dame des États-Unis doit rencontrer mardi 28 juin des adolescentes marocaines à Marrakech.

Depuis quelques semaines déjà, les autorités du royaume en charge du tourisme et de la sécurité sont sur les dents. Il faut dire que Marrakech accueille une invitée très spéciale : Michelle Obama, première dame des États-Unis, atterrit ce lundi 27 juin dans la ville ocre, où elle doit séjourner dans le prestigieux hôtel Royal Mansour accompagnée de sa suite.

Car l’épouse de l’homme le plus puissant du monde n’est pas venue seule. Outre ses filles Sasha et Malia, les actrices Meryl Streep et Freida Pinto sont elles aussi du voyage.

Laissons les filles apprendre !

Avec ses invités, la première dame des États-Unis participera mardi 28 juin à un échange avec des adolescentes marocaines. Cette rencontre, qui sera animée par la présentatrice vedette de CNN Isha Sesay, sera axée sur les facteurs empêchant les jeunes filles marocaines de poursuivre leur scolarité. Une thématique qui s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Let Girls Learn » lancée en 2015 par le couple Obama.

L’épouse de Barack Obama s’est d’ailleurs déjà livrée à cet exercice au Liberia, où elle a également rencontré aujourd’hui la présidente Ellen Johnson Sirleaf avant de rallier le Maroc. La tournée de Michelle Obama doit ensuite se poursuivre mercredi 29 juin à Madrid, où elle présentera son programme destiné à encourager les pays en voie de développement à instruire davantage les 62 millions de filles dans le monde qui ne vont pas à l’école.

Un taux d’abandon important dans l’enseignement secondaire

Au Maroc, la scolarisation des filles est au cœur des débats. Un récent rapport du ministère de l’Éducation nationale indique que le taux de décrochage scolaire est important chez cette catégorie d’élèves : dans l’enseignement secondaire, en 2014-2015, ce taux a été de plus de 12 %. Au niveau du primaire, en revanche, il a baissé de 3,2% à 2,9% entre 2012 et 2015.

Le soutien à la scolarisation est un pilier du Millenium Challenge Corporation (MCC), un programme mis en place en 2004 par le gouvernement américain afin de réduire la pauvreté dans le monde. Celui-ci a accordé au Maroc une enveloppe de 450 millions de dollars en avril 2016.