Championnats d’Afrique d’athlétisme : les Ivoiriens Murielle Ahouré et Méité Ben Youssef remportent l’or sur 100 m

Meïté Ben Youssef et Murielle Ahouré, spécialistes ivoiriens des 100 et 200 mètres. © AFP/IAAF

La sprinteuse ivoirienne Murielle Ahouré et son compatriote Méité Ben Youssef ont remporté jeudi en Afrique du Sud les médailles d’or du 100 mètres dames et hommes, lors des championnats d’Afrique d’athlétisme.

Murielle Ahouré s’est imposée jeudi 23 juin en 10 secondes et 99 centièmes devant la Sud-Africaine Horn Carinab (11’07) et sa compatriote Marie Josée Ta Lou (11’15). Une troisième ivoirienne, Nazié Adeline Guenon, les accompagnait en finale. Murielle Ahouré avait déjà été sacrée championne d’Afrique du 200 mètres en 2014, à Marrakech.

Félicitations présidentielles

Les trois athlètes ont aussitôt recueilli les félicitations de leur président, Alassane Ouattara. « Bravo Murielle, pour ta médaille d’or au 100 mètres Dames à Durban ! Félicitations à toi, Marie José pour ta troisième place, et à toi Adeline pour ta qualification à la phase finale ! Nous sommes fiers de vous ! Vous avez tout notre soutien et nos encouragements », a-t-il écrit sur Facebook.

Méité Ben Youssef améliore son record de 4 centièmes

Dans la catégorie hommes, c’est un autre Ivoirien, Méité Ben Youssef, qui a remporté la médaille d’or,  en améliorant au passage son record de 4 centièmes. Il a pris la tête de la course en 9 secondes et 95 centièmes, suivi de Lehata Mosito, du Lesotho, (10’04) et de Simbine Akani, pour l’Afrique du Sud (10’05). Il était déjà champion d’Afrique du 100 mètres en 2010 et du 200 mètres en 2012.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici