Allianz rachète Zurich Assurances Maroc

L'assureur allemand Allianz est présent dans 15 pays africains. © www.allianz.com

Le groupe allemand Allianz a annoncé le rachat de la filiale marocaine du suisse Zurich Assurances. Une transaction à 244 millions d'euros, qui permet à Allianz de mettre la main sur le numéro sept de l'assurance dommages au Maroc.

Allianz débarque au Maroc. Dans un communiqué publié le 17 juin l’assureur basé à Munich (Allemagne) a annoncé avoir conclu un accord d’achat ferme de Zurich Assurance Maroc, filiale du suisse Zurich Insurance Company.

Le coût de ce rachat est de 244 millions d’euros. La transaction, encoure soumise à l’approbation des autorités de régulations, devrait être complétée avant la fin 2016.

Cette opération permet à Allianz de faire une entrée remarquable dans le secteur des assurances au Maroc.

Zurich Assurances Maroc est le numéro sept de l’assurances dommages au Maroc, avec 600 000 clients et 114 millions d’euros de primes brutes émises en 2015, pour un bénéfice d’environ 4 millions d’euros. Dans son communiqué, Allianz a annoncé son intention de proposer des produits d’assurance-vie et d’assurance santé à travers sa future filiale marocaine, qui dispose d’une licence sur ces segments.

Une présence centenaire en Afrique

Présent depuis 1912 sur le continent à travers le français AGF (racheté en 1998), Allianz a longtemps été l’un des seuls groupes mondiaux actifs dans la région. Sa future filiale marocaine occupera, de loin, la première place parmi ses opérations en Afrique. Présent dans 15 pays de la région, principalement en Égypte, dans la zone Uemoa, dans la zone Cemac, en Afrique du Sud et à Madagascar, Allianz a émis 105 millions d’euros de primes brutes en Afrique en 2015, pour un bénéfice net de 11 millions d’euros.

« L’acquisition au Maroc, le deuxième plus grand marché de l’assurance de l’Afrique après l’Afrique du Sud, marque une étape importante pour qu’Allianz soit bien positionné pour capter la croissance future dans la région », explique le groupe allemand dans son communiqué. Pour Sergio Balbinot, directeur des activités d’Allianz en Europe du sud et de l’Ouest, en Afrique,au Moyen-Orient et en Inde, « le Maroc présente de bonnes perspectives de croissance pour l’assurance de personnes et pour l’assurances de bien. »

Au Maroc, le groupe allemand va faire face à une forte concurrence, sur un marché dominé par Saham, Wafa Assurance, RMA Watanya et Axa.

Potentiel limité

Dans un communiqué, Zurich a expliqué que la décision (« difficile ») de céder sa filiale marocaine a été prise après qu’un examen approfondi a révélé « qu’il y avait un potentiel limité pour atteindre une échelle d’exploitation qui justifie l’investissement continu des ressources en capital et de gestion ».

En dépit du « potentiel de croissance » du marché marocain, Zurich a jugé que « d’autres entreprises sont mieux placées pour gérer ces entreprises ».

En 2015, Allianz a réalisé un chiffre d’affaire de 125,2 milliards d’euros, pour un bénéfice net d’environ 7 milliards d’euros. Le groupe compte 142 500 employés à travers 70 pays.