Défense

Des combats entre l’Érythrée et l’Éthiopie auraient fait de nombreuses victimes

Des soldats éthiopiens à la frontière érythréenne le 5 novembre 2008. © AFP

Selon le gouvernement éthiopien, les combats à la frontière entre l'Érythrée et l'Éthiopie ont fait "un grand nombre de victimes".

« Il y a eu un nombre important de victimes des deux côtés, mais plus dans le camp érythréen », a affirmé le 13 juin le porte-parole du gouvernement éthiopien, Getachew Reda, sans préciser le nombre exact de victimes.

« Les forces érythréennes ont commencé à tirer des obus sur nos positions, et notamment sur des ambulances civiles, et nous avons riposté », a-t-il affirmé reprochant au pays voisin d’avoir ouverts les hostilités.

Selon le porte-parole du gouvernement, les combats de dimanche sont les plus graves constatés ces dernières années. Accusée ce lundi par l’Érythrée d’être à l’initiative d’une attaque à sa frontière, l’Éthiopie avait d’abord affirmé ne pas être au courant de ces heurts.

Fermer

Je me connecte