Marsa Maroc va introduire 40 % de son capital à Casablanca

Marsa Maroc gère des terminaux et fournit des services de logistique dans neuf ports marocains. © Marsa Maroc

Au total, 29 millions d'actions du Marsa Maroc, gestionnaire de terminaux dans neuf ports du royaume, seront cédées dans le cadre d'une offre publique, soit 40 % de son capital. L'opération pourrait mobiliser environ 177 millions d'euros.

Marsa Maroc va enfin rejoindre la Bourse de Casablanca, après deux faux départs en 2011 et en 2013.

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), régulateur boursier du Maroc, a donné le vendredi 10 juin son visa à l’introduction en bourse par cession d’actions du gestionnaire public des terminaux portuaires du royaume.

L’opération consiste en la cession de 29 358 240 actions constituant 40 % de la Société d’exploitation des Ports (Sodep), plus connue sous son nom commercial «Marsa Maroc ». Ces actions, d’une valeur nominale de 10 dirhams par actions, seront offerte au prix de référence de 65 dirhams par action.

La période de souscription va du 20 au 30 juin.

Les actions seront ouvertes à cinq types de souscripteurs (allant des salariés et retraités de Marsa Maroc aux investisseurs qualifiés de droit marocain), à des prix de souscriptions allant de 55,25 dirhams pour les premiers à 71,5 dirhams selon la catégorie de souscripteurs.

La période de souscription va du 20 au 30 juin. L’opération, qui a pour chef de file Attijari Intermédiation, devrait mobiliser entre 1,9 milliard et 1,94 milliard de dirhams (177 millions d’euros), selon la note de l’AMMC. La cotation des titres au 1er compartiment de la Bourse de Casablanca est prévue le 19 juillet.

Les ressources mobilisées grâce à cette offre serviront à financer les projets de développement de Marsa Maroc, qui compte se porter candidat pour la gestion de deux terminaux au port de Casablanca et est à l’affût d’opportunités dans le secteur portuaire en Afrique du Nord et en Afrique de l’Ouest.

Résultats

Marsa Maroc gère des terminaux et fournit des services de logistique dans neuf ports marocains.

L’entreprise publique, qui compte 2 000 employés, a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires en hausse de +7 % à 2,171 milliards de dirhams (contre 2,023 milliards de dirhams en 2014), réalisé à 53,7 % au port de Casablanca, suivi par les ports d’Agadir (10,9 %), de Jorf Lasfar (10 %), de Mohammedia (8,2 %) et de Nador (5,6 %).

Les autres ports (Safi, Laayoune, Tanger et Dakhla) représentent 11,2 % du chiffre d’affaires.

Le résultat net de Marsa Maroc a été de 488 millions de dirhams l’an dernier, en progression de +22,5 % par rapport à 2014, après une hausse de +19,7 % en 2013.