Crash d’Egyptair : une des deux boîtes noires a été localisée en mer Méditerranée

Par Jeune Afrique avec AFP

Un avion d'EgyptAir sur le tarmac du Caire le 30 septembre 2015. © AFP/KHALED DESOUKI

Le signal détecté mercredi en mer Méditerranée est bien celui d'une des deux boîtes noires du vol Egyptair qui s'est abîmé en mer le 19 mai entre la Crète et la côte nord de l’Égypte pour une raison encore indéterminée.

« Le signal d’une balise d’un enregistreur de vol a pu être détecté par les équipements de la société Alseamar déployés sur le bâtiment de la Marine Nationale Laplace », a indiqué mercredi 1er juin le directeur du BEA Rémi Jouty dans un communiqué.

Peu de temps auparavant, les autorités égyptiennes avaient annoncé qu’un navire de la marine française avait détecté des « signaux émanant probablement » d’une des deux boîtes noires de l’A320 d’EgyptAir.

Un crash toujours inexpliqué 

Depuis la découverte des débris à 300 kilomètres au nord d’Alexandrie, elles étaient activement recherchées. Objectif : comprendre l’origine du crash, toujours inexpliqué.

Le vol MS804 s’est abîmé en mer Méditerranée dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 mai avec 66 personnes à bord, dont 30 Égyptiens et 15 Français, après avoir soudainement disparu des écrans radars.

 Laurence Saubadu/AFP

Des débris du vol MS804 retrouvés. © Laurence Saubadu/AFP