Fermer

Ophir Energy rachète Dominion Petroleum

L'offre publique d'achat donne naissance au plus important acteur dans l'exploration en offshore profond en Tanzanie et au Kenya.

Moins de trois mois après son introduction sur le London Stock Exchange (LSE), la junior pétrolière Ophir Energy fait déjà parler d’elle. Propriété du milliardaire indien Lakshmi Mittal, elle a annoncé le 13 octobre le rachat de Dominion Petroleum – également coté sur le LSE – pour 135 millions d’euros. L’offre publique d’achat donne naissance au plus important acteur dans l’exploration en offshore profond en Tanzanie et au Kenya.

Opportunisme

Basé aux Bermudes, Dominion est spécialisé sur l’Afrique et possède des participations en Ouganda (sur le lac Albert) et en RD Congo. Ophir, également focalisé sur le continent, est déjà implanté au Sénégal, en Guinée équatoriale, au Congo, au Gabon, à Madagascar et en Somalie. Le jour même de l’annonce, le cours de Dominion a bondi de 50 %, quand celui d’Ophir se hissait à 237 livres (270 euros)… avant de redescendre les jours suivants. Ophir reste en dessous de son cours d’introduction (250 livres le 7 juillet), qui la capitalisait alors à 900 millions d’euros.

Plus tôt dans l’été, Dominion avait tenté une levée de fonds pour démarrer les forages, mais sans succès. « Dominion a échoué à se refinancer au début de l’été, et cette situation l’a mis sous pression. Il y a une bonne quantité d’opportunisme dans la transaction », a reconnu le directeur général d’Ophir, Nick Cooper. Il ne reste plus à Ophir qu’à tenir ses engagements, notamment en commençant à forer dans les zones où il est implanté.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici