Assurances : le marocain Saham décroche un nouvel agrément au Burkina

Par - à Casablanca

Saham Finances est implanté dans 26 pays. © DR

La Conférence interafricaine des marchés d’assurances (CIMA) vient d’autoriser Saham Assurances Vie Burkina.

La 83e session ordinaire de la Commission régionale de contrôle des assurances, dépendant de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cima), qui se tient à Dakar du 25 au 29 avril, vient d’accorder deux nouveaux agréments.

Le groupe Saham a ainsi obtenu le sésame pour la création d’une compagnie d’assurances vie au Burkina Faso. Une information rapportée par nos confrères de Les Afriques et confirmée à Jeune Afrique par le groupe marocain. Le conglomérat de Moulay Hafid Elalamy est déjà présent sur les segments automobile, santé, immobilier et incendies au Burkina, où l’enseigne Saham Assurances a remplacé Colina Assurances en 2014.

Avec le lancement de cette nouvelle compagnie dédiée à la branche vie, le groupe entend renforcer sa position dans un marché en plein essor. En 2014, le marché burkinabè de l’assurance a progressé de +8 % pour atteindre un chiffre d’affaires de 51 milliards de F CFA (77,75 millions d’euros).

Une nouvelle compagnie au Mali

D’autre part, Atlantic Assurance Mali a également décroché un agrément. Et contrairement à ce qui a été rapporté par la presse, le groupe bancaire marocaine BCP n’est pas encore impliqué dans cette opération.

Selon les informations de Jeune Afrique, c’est le Consortium des financiers ivoiriens (CFI) de l’entrepreneur Bernard Koné Dossongui qui contrôle cette nouvelle compagnie, à travers sa participation dans Atlantic Financial Group (AFG).

Mais il n’est pas exclu que le groupe bancaire marocain rejoigne le tour de table d’Atlantic Assurances Mali. AFG et BCP étant déjà partenaires dans plusieurs compagnies sur le continent et surtout dans Banque Atlantique Mali (à travers Atlantic Business International) sur laquelle devrait s’appuyer la nouvelle compagnie pour déployer sa future stratégie commerciale. Aussi, en octobre 2014, BCP avait déjà 50 % des filiales assurances de l’ivoirien Banque Atlantique au Togo et en Côte d’Ivoire.

Cette session ordinaire de la Commission régionale de contrôle des assurances devrait par ailleurs connaître l’octroi d’autres agréments. À en croire nos confrères de Les Afriques, les dossiers de plusieurs autres compagnies opérant au Niger, au Sénégal ou en Côte d’Ivoire sont à l’étude par les membres de cette commission.

Fahd Iraqi

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici