Classement : quels Africains dans les 100 personnalités les plus influentes du monde, selon « Time » ?

Qui sont les Africains les plus influents au monde en 2016 ? © Capture d'écran/Time

Comme chaque année, Time a publié son classement des 100 personnalités les plus influentes au monde. En 2016, l'hebdomadaire américain n'a retenu que trois Africains alors qu'ils étaient dix en 2014. Exit aussi tous les chefs d'État du continent, alors que deux d'entre eux figuraient sur la liste l'année dernière.

Aucun leader politique africain n’y  figure. Ni le président tunisien Béji Caïd Essebsi, ni son homologue nigérian Muhammadu Buhari, encore moins l’ancienne ministre du Nigeria Obiangeli Ezekwesili, active dans la campagne mondiale #BringBackOurGirls – pourtant tous les trois présents sur la liste des 100 personnalités influentes en 2015 du magazine américain Time.

Exit également cette année Abubakar Shekau, chef du groupe islamique Boko Haram. Le travailleur humanitaire soudanais Mustafa Hassan, la romancière nigériane Chimamanda Ngozi Adichie et le médecin libérien Jerry Brown n’ont pas non plus été reconduits. De sept en 2015, ils ne sont désormais plus que trois Africains à figurer parmi « The 100 most influential people » de Time.

L’Érythréen Mussie Zerai parmi les « pionniers »

Peter Klaunzer/AP/SIPA

Le prêtre catholique d'origine érythréenne Mussie Zerai, le 9 octobre 2015 à Erlinsbach (Suisse). © Peter Klaunzer/AP/SIPA

Dans la catégorie des « pionniers », on retrouve le prêtre catholique Mussie Zerai, 41 ans, qui a fui le régime autoritaire de son Érythrée natale pour se réfugier en Italie. Dans son pays d’accueil, le « Père Moïse », comme on l’a affectueusement surnommé là-bas, s’est engagé depuis plus d’une décennie dans les actions humanitaires en faveur des migrants et des réfugiés.

Une « bouée de sauvetage » pour ces derniers, écrit l’artiste chinois Ai Weiwei pour Time. Très souvent, des migrants le contactent sur son portable – dont il a donné le numéro – pour qu’il alerte pour eux les gardes-côtes italiennes en cas de danger en mer.

Le Congolais Denis Mukwege parmi les « icônes »

 

AFP/D Dipasupil

e gynécologue congolais Denis Mukwege, le 28 avril 2015 à New York. © AFP/D Dipasupil

Dans la catégorie « icônes », le chirurgien et gynécologue congolais Denis Mukwege, 61 ans, côtoie des célébrités mondiales comme Leonardo DiCarprio, Adele, Usain Bolt, Lewis Hamilton, Marilynne Robinson, Jordan Spieth, Karlie Kloss ou encore Nicki Minaj. « L’homme qui répare les femmes » victimes des violences sexuelles dans l’est de la RD Congo est qualifié de « source de force et de sanctuaire dans une terre de violence et de désespoir » par Jill Biden qui signe sa présentation dans Time.

L’épouse du vice-président américain Joe Biden revient notamment sur sa première rencontre avec le médecin, plusieurs fois pressenti pour le prix Nobel, à l’hôpital de Panzi à Bukavu que le docteur Mukwege a créé pour soigner les victimes de viols et autres violences sexuelles devenues une arme de guerre dans la région des Grands Lacs. Au-delà de réparer les femmes et les filles, le docteur Mugwege est [leur] espoir », souligne Jill Biden.

La Gambienne Jaha Dukureh parmi les « leaders »

Evan Agostini/AP/SIPA

La militante d'origine gambienne Jaha Dukureh, le 1e décembre 2015 à New-York. © Evan Agostini/AP/SIPA

Dans la catégorie « leaders », c’est Jaha Dukureh, 25 ans, qui fait son apparition. D’origine gambienne, cette jeune militante anti-excision est à la tête de Safe Hands For Girls. Une ONG qui lutte contre les mutilations génitales féminines.

Excisée elle-même lorsqu’elle était petite fille, Jaha Dukureh a quitté son pays pour aller s’installer à Atlanta, aux États-Unis. Mais elle « a refusé de passer l’honneur sous le silence », comme le note la journaliste américaine Peggy Orenstein, auteure de plusieurs ouvrages sur les problèmes des jeunes filles. Jaha Dukureh se bat ainsi chaque jour pour faire reculer l’excision à travers le monde.

Enfin, Barack Obama, président américain dont le père était de nationalité kényane, est également retenu dans la catégorie « leaders » des 100 personnalités les plus influentes du monde, selon Time.