Photographie : retour en images sur le travail de Malick Sidibé

Yokoro, un des célèbres clichés du photographe malien qui s'est éteint jeudi 14 avril 2016 à Bamako. © Malick Sidibé

Le photographe malien Malick Sidibé s’est éteint hier à l’âge de 80 ans. Retour sur ses photos, qui ont immortalisé la jeunesse bamakoise des années 1960 et 1970.

Malick Sidibé a été le premier Africain promu au rang de grand photographe mondial. Prix international de la photographie de la Fondation Hasselblad en 2003, Lion d’or de la Biennale d’art contemporain de Venise en 2007… Malgré une reconnaissance tardive, l’ensemble de sa carrière s’est vue récompensée au niveau mondial.

Alors que le grand maître malien du portrait, Seydou Keita, photographiait les élégantes de la capitale, Malick Sidibé a préféré capter les scènes de vie de la classe moyenne. Dans un pays qui se préparait peu à peu à l’indépendance, il a immortalisé la jeunesse insouciante et friande de liberté sur un air de twist ou de rock. Durant ces décennies 1960 et 1970, il s’est également spécialisé dans un autre genre : le portrait réalisé dans son « Studio Malick ». Il s’amuse à varier les fonds et les jeux de poses, toujours en noir et blanc.

 

Malick Sidibé

Yéyé en position © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

A moi seul © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Grande famille de dos © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Yokoro, un des célèbres clichés du photographe malien qui s'est éteint jeudi 14 avril 2016 à Bamako. © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Les amis musiciens © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Fans de James Brown © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Les quatre amies le jour de la fête © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Combat des amis © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Dansez le twist © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Grand gala de boxe © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Les amis des espagnols © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Nuit de Noël © Malick Sidibé

 

Malick Sidibé

Une soirée à la chaussée © Malick Sidibé

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici